FCGB : Fin des passe-droits pour Ben Arfa, le vestiaire a gueulé

FCGB : Fin des passe-droits pour Ben Arfa, le vestiaire a gueulé

Icon Sport

Inefficace contre l’Olympique de Marseille (0-0) le week-end dernier, Hatem Ben Arfa s’est lancé dans des actions en solitaire qui ont énervé ses coéquipiers. Résultat, le staff technique de Bordeaux commence à hausser le ton avec le milieu offensif.

Un joueur comme Hatem Ben Arfa ne peut pas laisser indifférent dans un groupe. Si les compliments pleuvent lorsque tout va bien, la situation devient vite tendue quand les résultats ne sont plus au rendez-vous. La preuve après le match nul concédé face à un Olympique de Marseille réduit à neuf pour la dernière demi-heure de jeu. Une rencontre durant laquelle le milieu offensif des Girondins a multiplié les percées individuelles, sans succès. Rien de grave pour Jean-Louis Gasset.

Le chouchou Ben Arfa

« Il est parti dans l’idée de faire un exploit. Mais ça ne m’inquiète pas du tout. Ça part d’un bon sentiment », avait défendu le coach principal de Bordeaux. Sauf que les joueurs, eux, n’ont pas du tout apprécié l’égoïsme de l’ancien Lyonnais également réticent dans le repli défensif. A tel point qu’une discussion musclée a eu lieu dans le vestiaire après le match, raconte la radio RMC. Et ce n’est pas tout. Certains joueurs reprochent aussi à Gasset sa gestion de Ben Arfa, toujours tardivement remplacé malgré ses performances décevantes depuis son retour de blessure fin janvier.

Du coup, Ghislain Printant a haussé le ton avec son leader technique en conférence de presse. « Hatem est conscient de ses performances. Nous, on en attend encore plus, a prévenu l’entraîneur adjoint. On va tout faire pour qu'il retrouve sa fluidité d'avant sa blessure. On sait qu'il va répondre présent et qu'on retrouvera une force collective performante et grâce à son aisance technique, on retrouvera ce qu'il nous manque au niveau offensif. » Pour Ben Arfa, les privilèges sont apparemment terminés.