FCGB : D’Arsenal au ventre mou en L1, Koscielny prend son pied

FCGB : D’Arsenal au ventre mou en L1, Koscielny prend son pied

Photo Icon Sport

Arrivé cet été en provenance d’Arsenal, Laurent Koscielny découvre un contexte très différent à Bordeaux.

Chez les Girondins, il n’est plus question de lutter avec les cadors, ou de prétendre à un sacre en Europa League. Le défenseur central en est bien conscient lorsqu’il situe le niveau de sa nouvelle équipe. « Autour de la 10e place. L'objectif, c'est de faire mieux que la saison dernière (14e) », a confié le Français dans les colonnes de L’Equipe, sans langue de bois, mais avec lucidité.

« Je ne vais pas dire qu'on va jouer la C1 avec Bordeaux, ce serait mentir, a-t-il ajouté. Il faut rester humble et raisonnable. Quand je parle de milieu de tableau, ça correspond à notre effectif, à notre qualité de jeu et à celle que proposent nos adversaires. On verra si notre progression en cours de saison nous permet d'aller plus haut. » Pas de quoi déprimer pour l’ancien international tricolore, qui savait parfaitement où il mettait les pieds.

Koscielny voulait descendre d’un cran

« En venant ici, je savais que j'allais faire des concessions sur certaines choses, que les ambitions iraient crescendo à moyen terme. Ça n'a pas du tout été un choc, a rassuré le défenseur de 34 ans, qui avait besoin de baisser le pied. (...) Une saison en Premier League, c'est très long, ça demande beaucoup physiquement et mentalement. Je ne me sentais pas capable de faire 40 ou 50 matchs, et je ne voulais pas finir ma carrière avec des blessures. Je suis descendu d'un cran mais c'est pour prendre plus de plaisir sur le terrain. » Et pour le moment, tout se passe bien pour Koscielny, sans doute le meilleur Girondin depuis le début de la saison.