FCGB : Aucun dossier sérieux pour le rachat de Bordeaux ?

FCGB : Aucun dossier sérieux pour le rachat de Bordeaux ?

Qui va racheter les Girondins de Bordeaux ? Pour l'instant, la discrétion est de mise du côté du Haillan, mais cela n'est pas vraiment bon signe.

Sportivement, les Girondins de Bordeaux sont toujours au-dessus de la zone rouge, mais à deux journées de la fin de la saison, rien n’est encore acquis pour l’équipe de Jean-Louis Gasset, laquelle n’a que 2 points d’avance sur le FC Nantes, actuel barragiste. Mais dans les coulisses, rien n’est vraiment clair suite à la décision de Frédéric Longuépée de placer le club au scapulaire sous la « protection » du tribunal de commerce de Bordeaux. Alors que des candidats à la reprise des Girondins sont sortis du bois, c’est toujours le silence radio du côté du Haillan, où King Street a clairement fait savoir que sa courte histoire d’amour avec le club de Ligue 1 était déjà terminée. L’inquiétude est évidemment grande au sein des supporters, lesquels en sont arrivés à craindre que les Girondins soient rétrogradés sans autre forme de procès si aucun dossier de reprise n’est validé. 

A l’heure où on évoque la nécessité d’une offre proche de 200ME pour sauver et relancer les Girondins de Bordeaux, Geoffroy Garétier est lui convaincu qu’aucun repreneur éventuel n’est en mesure de répondre aux attentes. « A Bordeaux, pour l’instant et selon mes infos, il n’y a aucun dossier crédible de reprise, pour aller combler le déficit (...) Il y a des repreneurs crédibles, mais pour l’instant, personne n’a les épaules assez solides. Il y aurait une solution qui peut être considérée, c’est qu’au niveau de l’Élysée, on pilote un projet géostratégique, et qu’on arrive à faire venir un investisseur de l’étranger, une grosse fortune, de manière à ce que le club soit sauvé. Il y a des dossiers de reprise, mais ces dossiers, pour l’instant, ne permettent pas une reprise rapide dans les semaines qui viennent », a confié le journaliste de Canal+ lors du Late Football Club. Autrement dit, rien de rassurant pour les supporters des Girondins de Bordeaux.