Bordeaux : Petkovic n'a pas peur des supporters

Bordeaux : Petkovic n'a pas peur des supporters

Icon Sport

Actuellement 16e avec la réception de Brest ce dimanche (15h), Bordeaux commence logiquement à perdre patience. Vladimir Petkovic reste lui confiant, il a tenté de rassurer tout le monde.

Avec la reprise du club par Gérard Lopez et la nomination de Vladimir Petkovic au poste d’entraîneur, Bordeaux pouvait se permettre de reprendre espoir en début de saison. Et pourtant. Près de quatre mois plus tard, le bilan est très mauvais. Avec seulement 2 victoires, 7 nuls et surtout 5 défaites en 14 matchs, les Girondins sont mal embarqués au classement de Ligue 1. Ils occupent actuellement la 16e place avec 13 points, soit autant que Clermont, 18e, et un de plus que le FC Metz, la lanterne rouge. Avec Petkovic, Bordeaux met pas mal de buts mais en en encaisse beaucoup trop. Pourtant, pour l’ex-sélectionneur de la Suisse, il ne faut pas céder à la panique. D’ailleurs, avant la réception très importante de Brest ce dimanche (15h), Vladimir Petkovic a indiqué qu'il ne ressentait pas d’animosité des supporters envers lui.

« Je n’ai pas l’impression que les supporters soient contre moi »

« Je n’ai pas entendu de propos particuliers. Je n'ai pas l'impression qu'ils soient contre moi. Quand j’ai vu près de 250 personnes être à nos côtés lors du dernier match, je n’ai sincèrement pas eu cette impression. On espérait avoir plus de points. Nous travaillons toujours très dur pour y arriver. C’est une saison particulière, qui a démarré d’une façon peu banale. Je pense que si on regarde, on voit quand même certains progrès. Il reste désormais à être idéaliste et à vouloir toujours plus et mieux. La remise en question est quelque chose de perpétuel. Si on regarde d’un point de vue réaliste, on manque de points mais je pense qu’on manque cruellement d’une série de victoires. Si on regarde au classement général, on est en même position par rapport aux premières positions que les dernières. Le championnat est très équilibré et tout peut arriver dans un championnat comme celui-ci », a relativisé Vladimir Petkovic, qui doit vite redresser la barre.