Karim Benzema Ballon d’Or 2021, la légende est en marche !

Karim Benzema Ballon d’Or 2021, la légende est en marche !

Icon Sport

Buteur contre la Belgique, Karim Benzema a de nouveau été décisif face à l’Espagne lors de la finale de la Ligue des Nations avec la France.

Didier Deschamps a décidément été très inspiré de rappeler Karim Benzema. Moins de six mois après son retour en Equipe de France, lequel est intervenu juste avant l’Euro, le buteur du Real Madrid brille avec les Bleus. Auteur d’un véritable but d’avant-centre contre la Belgique jeudi soir, l’attaquant formé à l’Olympique Lyonnais a récidivé face à l’Espagne dimanche en finale de la Ligue des Nations en claquant un but d’anthologie dans la lucarne d’Unai Simon. Une prestation XXL qui laisse la porte ouverte à un rêve de Ballon d’Or à la fin de l’année pour Karim Benzema.

Le Real Madrid, qui a eu la chance de voir le Ballon d’Or de près ces dernières années grâce à Cristiano Ronaldo et Luka Modric, y croit fort. Le club merengue a en tout cas lancé le mouvement « Benzema Ballon d’Or » sur les réseaux sociaux dimanche soir. Après la victoire de l’Equipe de France, le Real Madrid a posté un message limpide sur son compte Twitter. « Félicitations à l'équipe de France et à tous les supporters de la France pour le titre extraordinaire remporté en Ligue des Nations et félicitations à notre spectaculaire joueur Benzema, Ballon d'Or » a publié le club de Florentino Pérez, pour qui personne d’autre ne mérite plus cette récompense individuelle ultime que Karim Benzema.

Deschamps avoue que Benzema est indispensable

Ce n’est pas Didier Deschamps qui va dire le contraire. En conférence de presse après la victoire de l’Equipe de France en finale de la Ligue des Nations, le sélectionneur des Bleus a couvert Karim Benzema de louanges, estimant que l’attaquant du Real Madrid était « essentiel » à l’Equipe de France. « Karim est un joueur essentiel, il l'a prouvé sur ces deux matchs-là. Je suis vraiment heureux pour l'ensemble et heureux pour lui. Il a une efficacité redoutable. Ce n'est pas le même joueur qu'en 2015. Il est affûté. Humainement, il a gagné en maturité. Il ne va pas jouer quatre ou cinq compétitions. Ce n'est pas le titre le plus important. Mais lui a été important pour gagner ce titre » a fait savoir le sélectionneur tricolore.

Quelques minutes après Didier Deschamps, « KB9 » s’est d’ailleurs présenté devant les micros de la salle de presse de San Siro. L’occasion pour l’avant-centre de l’Equipe de France et du Real Madrid de partager sa fierté et de raconter son but incroyable marqué quelques secondes après l’ouverture du score de l’Espagne, à un moment du match où la France aurait pu s’enfoncer dans un moment de doute. « C’est un geste que je répète souvent aux entrainements, mais plutôt au ras du poteau. Là, à l’échauffement, j’en ai déjà mis pas mal. Au moment où je rentre sur mon pied droit, j’essaye de cadrer. Il y a toujours de la réussite. Quand j’ai frappé, j’ai su que ça allait rentrer. Mais je ne pouvais pas dire que ça allait finir en pleine lucarne » a-t-il détaillé. Le football est si simple quand on s’appelle Karim Benzema…

Benzema meilleur joueur de la finale contre l'Espagne

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le journal L’Equipe a attribué sa meilleure note du match entre la France et l’Espagne à Karim Benzema avec un 8/10 totalement mérité. « Le sauveur des Bleus, encore une fois. Si sa première période fut plutôt discrète, la seconde fut un modèle à tout point de vue. Il marque un but magnifique, d'une frappe enveloppée délicieuse (66e) deux minutes après avoir offert un caviar à Theo Hernandez. Il a également défendu avec intelligence » a publié le quotidien national au sujet d’un Karim Benzema au top de niveau avec les Bleus. Et cela change bien évidemment la donne pour la formation de Didier Deschamps.