EdF : Théo Hernandez c'est de la bombe, Riolo adore !

EdF : Théo Hernandez c'est de la bombe, Riolo adore !

Icon Sport

Titulaire pour la première fois en Equipe de France mardi soir contre la Finlande (2-0), Théo Hernandez a réussi ses grands débuts avec les Bleus.

Remplaçant contre l’Ukraine et la Bosnie au profit de Lucas Digne, le défenseur gauche de l’AC Milan a saisi l’occasion de briller au Groupama Stadium. Titularisé par Didier Deschamps dans un rôle de piston gauche au sein du 5-2-3 du sélectionneur tricolore, Théo Hernandez a convaincu. Spécialiste du football italien, Daniel Riolo n’a pas été surpris par l’excellent match du défenseur milanais. Pour l’éditorialiste de l’After Foot sur RMC, il est clair que désormais, le frère de Lucas Hernandez ne doit plus sortir du onze de départ de Didier Deschamps, et encore moins du groupe des 23. Reste à voir comment le patron de l’Equipe de France gérera ensuite la concurrence entre les frères Hernandez, lorsque le défenseur du Bayern Munich reviendra de blessure.

Riolo totalement conquis par Théo Hernandez

« Pour ceux qui le voyaient à l’AC Milan, Théo Hernandez était vraiment le gars à faire venir en Equipe de France. Il a cette capacité dans le couloir gauche à faire les vas et viens, à être bon techniquement, à avoir la niaque pour revenir défendre. C’est un très bon joueur. Je ne vois pas pourquoi il ne s’installerait pas comme titulaire dans cette équipe, je le trouve meilleur que Digne. Théo Hernandez est très bien dans ce système à cinq défenseurs. A droite ? On ne connaît pas encore Mukiele en Equipe de France, Dubois m’a plu contre la Finlande. En revanche, si tu continues à cinq défenseurs, que l’on ne me sorte pas Pavard en piston droit » a lancé Daniel Riolo, plutôt emballé par ce système à cinq défenseurs, à condition que la France ait les joueurs adéquat pour animer ce système. Cela semble être le cas à gauche avec le très offensif Théo Hernandez.