EdF : Le Graët met Deschamps en danger, c'est grave

EdF : Le Graët met Deschamps en danger, c'est grave

Icon Sport

Noël Le Graët se retrouve au coeur de la polémique après sa sortie cinglante sur Zinedine Zidane ce dimanche soir. Une situation qui met Didier Deschamps dans l'embarras. 

Si tout va plutôt pas mal pour l'équipe de France sur le terrain, ce n'est pas vraiment la même chose en interne. Les rumeurs autour du mauvais fonctionnement de la Fédération Française de Football ne faiblissent pas et ces dernières heures, Noël Le Graët a dérapé sur RMC, manquant de respect à une légende du football français comme Zinedine Zidane. Résultat, le président de la 3F se retrouve au coeur d'une énorme polémique, seulement quelques heures après avoir annoncé officiellement la prolongation de contrat de Didier Deschamps jusqu'en 2026. Voilà donc aussi le sélectionneur des Bleus dans une situation compromettante. C'est en tout cas l'avis de Frank Leboeuf. 

Le Graët, ça devient vraiment gênant

Lors d'un entretien accordé au Parisien, le champion du monde 98 n'a pas dans la langue de bois concernant ce sujet, mettant même en doute l'état de sobriété de Noël Le Graët au moment de son intervention sur RMC« Garder Deschamps ne veut pas dire être contre Zidane. Tout le monde est d’accord pour dire qu’il fallait prolonger Didier et qu’il mérite de poursuivre. Mais là, Le Graët met Didier Deschamps dans une situation difficile en laissant croire qu’il pense les mêmes âneries que lui sur Zizou. Comme Le Graët raconte qu’il mange avec Didier et, limite, que ce sont eux deux qui vont choisir le prochain président, on a l’impression que Didier est d’accord sur Zizou. Clairement, Le Graët met aussi Didier dans l’embarras. Il rend Deschamps complice de ses bêtises sur Zizou. Tout cela est indécent. D’ailleurs, était-il dans un état normal quand il s’est exprimé ? Tout cela est bizarre ». A noter que Noël Le Graët a présenté ses excuses publiques envers Zidane ces dernières heures. Mais son image reste au plus bas. Reste à savoir si un départ du président de la FFF sera d'actualité, alors qu'un joueur comme Kylian Mbappé a ouvertement critiqué l'attitude de NLG.