EdF : La France frime, Riolo est choqué

EdF : La France frime, Riolo est choqué

Icon Sport

L'équipe de France va devoir se coltiner l'équipe d'Angleterre en quart de finale du Mondial 2022. Et la confiance semble absolue autour des Bleus, au point même que certains s'inquiètent un peu.

Même si l’échec contre la Tunisie a été relativisé par le fait que Didier Deschamps avait aligné ce jour-là une équipe bis, toute la France est désormais persuadée que les Bleus foncent vers une troisième étoile. Et peu importe s’il reste encore trois matchs contre des équipes de l’élite du football mondial avant de parvenir à un deuxième titre consécutif de Champion du Monde. Le sujet du boycott du Qatar a été remplacé par celui des futures victoires de Kylian Mbappé et ses coéquipiers à la machine à café. A en croire tout le monde, France-Angleterre ne sera qu’une simple formalité, et justement cela commence à sérieusement inquiéter et agacer Daniel Riolo. Le journaliste de RMC estime que l’emballement général autour de l'équipe de France n’est pas forcément justifié et que la France est gagnée par l’émotion, ce qui masque certaines carences vues lors des quatre rencontres jouées au Qatar. Et Riolo de préciser son opinion.

La France arrogante, Daniel Riolo a peur

Dans l’After Foot, le journaliste a expliqué pourquoi il était étonné que l’on soit passé aussi vite d’une énorme prudence à un optimisme débordant. « La traditionnelle arrogance française a repris le dessus et tout le monde dit « Avec Mbappé on va gagner la Coupe du Monde ». C’est fait, c’est entendu. Moi, je me méfie toujours de ces basculements d’émotion. Il y a une différence entre les matchs qu’on regarde toute l’année, l’analyse que l’on veut mettre dedans  le feuilleton Ligue 1 ou le feuilleton Ligue des champions avec les tactiques, les joueurs qui sont quotidiennement ensembles, et la compétition internationale où l’émotion submerge tout. Je le vois avec le Maroc, je me souviens du Portugal 2016 où on n’avait pas le droit de dire que ça ne jouait pas bien ou même France 2018. Il était impossible de dire que c’était chiant de regarder les Bleus. Tant que tu gagnes, c’est une extase populaire générale. Et là je sens que l’émotion est en train de gagner la France, on n’a plus peur, on n’analyse plus rien. Mais je vais le dire, il faut qu’on reste les pieds sur terre, car on n’a pas joué grand-monde jusque là. Certes, Mbappé fait peur à tout le monde, mais là on va jouer l’Angleterre qui est tout de même une sacrée équipe. Mbappé fait peur à ses adversaires, on verra samedi si c’est le cas. Oui la France fait peur et ses adversaires ont peur, c’est vrai. On met la trouille. Mais il faut rester calme, car contre la Pologne il y a un vrai passage de 30 minutes, heureusement Mbappé rallume la lumière. Alors voilà, restons les pieds sur terre », a prévenu Daniel Riolo dans l’After Foot.