EdF : Griezmann et Mbappé ne s'aiment pas, souci n°1 de Deschamps !

EdF : Griezmann et Mbappé ne s'aiment pas, souci n°1 de Deschamps !

La longue interview accordée par Didier Deschamps continue à faire des vagues et permet de ressortir des vieux dossiers que le sélectionneur doit régler avant le Mondial au Qatar.

Didier Deschamps n’a pas fait dans la langue de bois dans un entretien donné à l’Equipe, et presque deux mois après l’élimination de la France par la Suisse lors de l’Euro, le sélectionneur national a notamment été sans pitié avec Olivier Giroud. Au point même que l’on peut se demander si le buteur français transféré cet été de Chelsea à l’AC Milan n’a pas fait ses adieux définitifs aux Bleus. Pour Sébastien Tarrago, même si Didier Deschamps a le droit de se focaliser sur Olivier Giroud, le coach tricolore doit également se pencher sur un autre dossier chaud, à savoir l’entente entre Kylian Mbappé et Antoine Griezmann. Le journaliste de L’Equipe estime que c’est un secret de Polichinelle, les deux attaquants ne s’entendent pas, et il faut désormais que ce problème majeur soit réglé. 

Le rédacteur du quotidien sportif ne voit pas comment Didier Deschamps peut faire l’impasse sur ce souci majeur entre deux joueurs essentiels en équipe de France alors que l’on sera bientôt à un an du Mondial au Qatar. « Didier Deschamps va bien devoir régler le problème entre Mbappé et Griezmann. Tout le monde sait que cela ne se passe pas bien entre eux depuis longtemps. On l’a dit pendant l’Euro, mais ce souci ne date pas de l’Euro, entre les deux cela ne se passe pas super bien. Il faut régler ce problème, prévient Sébastien Tarrago, pour qui l’attitude d’Olivier Giroud, et sa fameuse petite phrase sur Kylian Mbappé en phase de préparation, doit être relativisée. Giroud il fallait le garder dans un rôle de remplaçant, il n’a pas aimé la manière dont humainement cela a été géré. Il est descendu de trois étages d’un seul coup.» Tout cela intervient à quelques jours de l'annonce par Didier Deschamps du groupe français pour les trois matchs qualificatifs au Mondial 2022 que les Bleus joueront en septembre.