EdF : Deschamps en sueur, Kimpembe ne joue pas

EdF : Deschamps en sueur, Kimpembe ne joue pas

Icon Sport

A quelques jours de l'annonce de la liste des Bleus pour le Mondial 2022, il existe encore des doutes sur la présence de Presnel Kimpembe. Le vice-capitaine du PSG est trop juste pour jouer dimanche contre Lorient.

C’est à l’occasion du journal de 20 heures sur TF1, ce mercredi 9 novembre, que le sélectionneur français dévoilera les joueurs qui iront au Qatar pour défendre le titre de champion du monde gagné en 2018. Dans un calendrier sportif inédit, et en plein milieu de la saison, Didier Deschamps sait déjà qu’il va devoir se passer de deux cadres de son milieu de terrain, Paul Pogba et N’Golo Kanté forfaits pour ce Mondial. Mais d’autres joueurs sont encore incertains, et notamment Presnel Kimpembe. Victime d’une lésion des ischio-jambiers gauche il ya quelques semaines, le défenseur international du PSG avait repris la compétition lors de la réception du Maccabi Haïfa au Parc des Princes, puis avait enchaîné contre Troyes, samedi soir. Mais pas de chance, le vice-capitaine du Paris Saint-Germain souffre désormais du tendon d’Achille et l’inquiétude commence à poindre, même si personne ne veut s’exprimer sur ce sujet. Du côté de l'équipe de France, on reste très attentif à la situation.

Kimpembe sait que c'est tendu pour le Mondial 2022

Absent lors du déplacement à la Juventus, Presnel Kimpembe ne sera pas non plus dimanche à Lorient pour la rencontre de Ligue 1 programmée à 13 heures. Et selon Le Parisien, les nouvelles ne sont pas vraiment très bonnes. « Des examens complémentaires ont été passés par le joueur ces dernières heures et révèlent même une lésion. Qui nécessite désormais un repos plus long que prévu, explique le quotidien régional, qui précise que les choses ne sont pas très claires à cet instant. Personne, ni dans son entourage ni au sein du club, ne parle d’un possible forfait pour la Coupe du monde. Si la guérison suit normalement son cours, il pourra figurer comme prévu dans la liste de Didier Deschamps pour la compétition. Un nouveau contretemps compliquerait sérieusement sa situation. » Du côté du sélectionneur français et du champion du monde 2018, on doit évidemment croiser les doigts en espérant que ce souci physique sera réglé rapidement.