EdF : Clauss trop faible, Deschamps fait un aveu qui agace

EdF : Clauss trop faible, Deschamps fait un aveu qui agace

Icon Sport

En attendant de savoir s’il débutera le match contre le Croatie ce lundi, Jonathan Clauss n’a disputé que 15 minutes lors des trois premiers matchs du mois de juin avec l’Equipe de France en Ligue des Nations.

La confiance de Didier Deschamps envers Jonathan Clauss semble assez limitée pour le moment et ce ne sont pas les changements incessants de système tactique qui vont permettre au latéral du Racing Club de Lens de se faire une place chez les Bleus. Ce lundi soir contre la Croatie, Didier Deschamps pourrait remettre une défense à cinq, ce qui est susceptible de permettre à Jonathan Clauss de jouer. Et pour cause, aux yeux du sélectionneur national, il est impossible de faire évoluer le piston du RC Lens dans une défense à quatre. Cela le rendrait trop vulnérable aux yeux de Didier Deschamps, pour qui Clauss ne peut jouer que dans un rôle de piston au sein d’une défense à cinq. Un aveu terrible pour le joueur, dont Didier Deschamps a visiblement du mal à retenir le nom puisqu’il l’a appelé « Christopher » à deux reprises en conférence de presse avant France-Croatie.

Deschamps, une confiance limitée en Clauss ?

« C’est vrai que Christopher est le seul joueur qui n’a pas débuté un match depuis le début de ce rassemblement. Christopher à les qualités d’un joueur de piston. Dans l’absolu, il pourrait jouer dans une défense à quatre mais ce ne serait pas le mettre dans une position où les exigences ne sont pas les mêmes. Défendre dans une défense à quatre ne demande pas les mêmes qualités » a lancé Didier Deschamps à propos de Jonathan Clauss. Des propos qui agacent à Lens, où les supporters sont convaincus que leur défenseur pourrait apporter une plus-value à l’Equipe de France s’il bénéficiait d’un temps de jeu plus important. En ce sens, une éventuelle apparition de Jonathan Clauss lors du match de ce lundi soir entre la France et la Croatie sera scrutée de près.