Covid-19 : 25 ME de pertes, mais la FFF ne connaît pas la crise

Covid-19 : 25 ME de pertes, mais la FFF ne connaît pas la crise

Photo Icon Sport

En plus des clubs, la crise sanitaire liée au coronavirus touche également les instances. Mais de son côté, la Fédération Française de Football a les moyens de résister.

A écouter les présidents de Ligue 1, la situation devient urgente. Pendant l’interruption de la saison, les clubs professionnels sont privés de certaines recettes comme la billetterie et une partie des droits TV. Une situation qui menace clairement leur survie. C’est dire à quel point la crise sanitaire fait des trous dans les comptes, y compris dans ceux des instances. En effet, la Fédération Française de Football n’est pas non plus épargnée. Après les matchs amicaux de l’équipe de France prévus en mars, l’UEFA a annoncé ce mercredi le report de ceux programmés en juin. Autant dire que ces quatre rencontres, loin d’être indispensables dans le calendrier, ont de grandes chances d’être annulées.

Dans ce cas, entre les droits TV et le chiffre en billetterie, L’Equipe estime les pertes de la FFF à 25 millions d’euros ! Sans compter les 4 millions d’euros en attente à cause du report de la finale de la Coupe de France. Mais pas de panique pour l’organisation. Car selon le quotidien sportif, l’instance dirigée par Noël Le Graët a largement les réserves suffisantes pour résister à ces contretemps. Le montant de ses capitaux propres atteignent effectivement les 63,7 millions d’euros. La FFF peut donc dormir tranquille pendant un moment…