Alerte rouge ! Walid Acherchour tremble pour la France !

Alerte rouge ! Walid Acherchour tremble pour la France !

Icon Sport

Le début de la troisième Ligue des Nations est très compliqué pour l'Equipe de France. Les Bleus n'ont gagné aucun de leurs trois premiers matches de juin, face au Danemark, la Croatie et l'Autriche. Loué pour ses résultats, Didier Deschamps peut craindre le pire au Qatar.

En octobre dernier, l'Equipe de France prenait le meilleur sur la Belgique puis l'Espagne et s'adjugeait la deuxième édition de la Ligue des Nations. Un succès de prestige qui la remettait sur les bons rails après l'échec de l'Euro et rappelait à tous son statut de champion du monde en titre. Au mondial qatari, en novembre prochain, les Bleus sont attendus au tournant surtout avec l'attaque de rêve Karim Benzema-Kylian Mbappé. Mais, le rassemblement de juin, l'avant-dernier avant le grand rendez-vous de fin d'année, tourne pour le moment au fiasco. Battus par le Danemark, les Bleus ont été tenus en échec en Croatie et en Autriche, donnant des motifs d'inquiétude à leurs supporters.

Deschamps ne fait plus gagner les Bleus, le constat alarmant

Ces trois matches sans victoire compliquent les affaires françaises en Ligue des Nations, surtout ils tombent mal alors que l'échéance de la coupe du monde 2022 arrive vite. Organisé en pleine saison, le Mondial ne bénéficiera pas d'une préparation habituelle et ces rencontres de juin représentent le véritable galop d'essai avant le premier tour. Walid Acherchour en est conscient. Le journaliste a exprimé ses inquiétudes dans l'After foot sur RMC. Pas toujours séduisante dans le jeu, l'Equipe de France de Didier Deschamps est surtout devenue inefficace d'un point de vue comptable.

« On est à trois matches de la coupe du monde. Je suis inquiet car on avait quelques certitudes par rapport à un système, à des victoires très importantes même si c’était pas forcément dans la manière que ce soit contre la Belgique ou contre l’Espagne. En première mi-temps, on avait été en difficulté pourtant il y avait un enthousiasme qui était revenu dans cette équipe de France, il y avait Deschamps la gagne qui était revenu en Equipe de France. Et lui qui parle souvent de résultats en Equipe de France, qui demande à être jugé sur les résultats, là pour l'instant sur les trois matches que ce soit dans le contenu ou les résultats on peut être inquiet », a t-il développé. Si le contexte de la fin de saison et la fatigue des organismes ne peut être occultée, ces contre-performances restent des signaux d'alerte à prendre au sérieux. Surtout quand on sait que, depuis 2010, le champion du monde sortant échoue à passer le premier tour au Mondial.