Dréossi : «L’arbitre n’avait qu’à pas venir»

Dréossi : «L’arbitre n’avait qu’à pas venir»

Photo Stade Rennais F.C.

Le manager général du Stade Rennais en voulait à l'arbitre du match qui a offert un penalty aux Havrais dans les arrêts de jeu.

Furieux contre Stéphane Lannoy, arbitre du match Le Havre-Rennes, Pierre Dréossi, le manager général du club breton, ne cachait pas sa désolation après l’élimination de son équipe dans les arrêts de jeu sur un penalty pour le moins contestable.
« J'ai du mal à comprendre que l'on puisse inventer une faute à la 94e minute. S'il n'a pas envie d'aller jusqu'en prolongations, l'arbitre n'a qu'à pas venir! Je trouve ça bizarre. Ce n'est pas une interprétation, c'est une invention pure et simple et cela ne me fait pas rire. L'arbitre m'a dit que la faute était flagrante. Les joueurs ont du mal à comprendre que leurs efforts soient remis en question comme ça », avouait Pierre Dréossi.