CdL : La dernière pour le PSG, l'OL peut pleurer

CdL : La dernière pour le PSG, l'OL peut pleurer

Photo Icon Sport

Au Stade de France, PSG bat OL 0-0 (6-5 tab)

Dans un match loin d’être emballant dans la torpeur parisienne, le PSG et l’OL ont attendu les tirs au but pour se départager. C’est Paris qui remporte la dernière Coupe de la Ligue de l’histoire.

Dernier match de la saison en France, la rencontre entre le PSG et l’OL était forcément très attendue. Dans un Stade de France qui sonnait forcément le creux en raison des normes sanitaires en vigueur, le match avait beaucoup de mal à débuter. Et cela durait quasiment toute la première période. Entre pertes de balle et désorganisation, personne ne parvenait à se mettre en évidence, et le PSG parvenait simplement à ressortir proprement grâce à un Verratti inspiré. Pour le reste, le spectacle n’était clairement pas au rendez-vous.

Après le repos, le scénario ne bougeait pas, et malgré quelques opportunités de part et d’autre, la prolongation était inévitable. Les nombreux changements permettaient de conserver un semblant de fraicheur, même si entre la longue absence de matchs officiels et la chaleur parisienne, les organismes étaient mis à rude épreuve. Dubois et Kurzawa quittant même le terrain sur blessure, tout comme Thiago Silva puis Marquinhos en fin de rencontre. Forcément, cela débouchait sur une fin de rencontre à couteaux tirés, avec une dernière occasion pour le PSG après une grosse faute de Rafael, qui voyait rouge (119e). Mais Neymar tirait le coup-franc au-dessus, ouvrant la porte à la séance des tirs au but.

Dans cet exercice, les 10 premiers tireurs se montraient impeccables, avant que Bertrand Traoré ne manque sa tentative, permettant à Pablo Sarabia de donner le titre au PSG (6-5 Tab). Une défait au goût amer pour l’OL, qui a clairement rivaliser avec le champion de France, mais risque désormais, sauf miracle en Ligue des Champions, de ne pas connaitre l’Europe la saison prochaine. Ce ne sera pas le cas de Reims, qualifié pour l’Europa League grâce à ce succès du PSG.