L'OM vient à bout de Montpellier aux TAB !

L'OM vient à bout de Montpellier aux TAB !

Icon Sport

Huitième de finale de la Coupe de France

Stade Vélodrome

OM-Montpellier 1-1 (5 tirs aux buts à 4)

Buts : Milik (74e) pour l'OM ; Makouana (80e) pour Montpellier

Marseille avait décidé de prendre au sérieux cette coupe de France avec une composition digne de la Ligue 1 dans laquelle ne figurait pas Mandanda notamment. Dans le jeu, l'OM prenait à la gorge des Montpelliérains avec une équipe plus remaniée. Cengiz Under était très présent mais devait buter sur un Bertaud qui commençait son festival (8e). Payet envoyait lui son coup-franc sur la barre montpelliéraine (36e). Guendouzi était très bon dans le pressing et récupérait le ballon en bonne position mais lui aussi butait sur l'excellent Bertaud. Marseille pêchait dans la finition et devait rester prudent car le MHSC procédait en contre avec le remuant Wahi qui donnait des frissons à tout le stade Vélodrome.

Pau Lopez fautif puis décisif

En seconde période, l'OM continuait à pousser mais manquait toujours de précision dans la finition. Payet, Under, Guendouzi ou Lirola tous rataient l'ouverture du score soit en ne cadrant pas, soit en subissant les arrêts du très solide Bertaud. Toutefois, les Marseillais se rapprochaient de leur objectif à la 72e minute durant laquelle Payet enveloppait une belle frappe arrêtée par Bertaud, Under reprenait mais trouvait le poteau. Juste après, l'entrant Arkadiusz Milik envoyait une belle reprise et trouvait la faille en pleine lucarne. 

Un avantage de courte durée puisque les remplaçants montpelliérains frappaient à leur tour. Sakho trouvait en profondeur Béni Makouana qui devancait la sortie de Pau Lopez et égalisait. Bertaud restait solide dans les derniers instants et les deux équipes étaient lancées vers une séance des tirs aux buts. Pau Lopez se rattrapait de son erreur dans le match en stoppant la deuxième tentative du MHSC de Ristic, le seul raté de la séance. Marseille rejoint les quarts de finale de la coupe de France.