CdF : Un PSG-ASSE animé, le combat continue pour Le Graët

CdF : Un PSG-ASSE animé, le combat continue pour Le Graët

Photo Icon Sport

Grâce à l’évolution positive de la situation sanitaire, la finale de la Coupe de France entre le Paris Saint-Germain et l’AS Saint-Etienne pourra accueillir du public. Reste à savoir combien de spectateurs seront autorisés d’ici fin juillet.

Si certains ont beaucoup reproché à Jean-Michel Aulas de défendre uniquement les intérêts de son Olympique Lyonnais, d’autres adressent les mêmes critiques à Noël Le Graët. Il est vrai que le président de la Fédération Française de Football a souvent donné l’impression de lutter pour ce qui le concerne, à savoir les matchs de l’équipe de France et la finale de la Coupe de France. Cette rencontre entre le Paris Saint-Germain et l’AS Saint-Etienne aura sûrement lieu le vendredi 24 juillet, pour le moment devant 5.000 spectateurs selon la jauge autorisée par le gouvernement à partir du 11 juillet. Mais il en faudra plus pour satisfaire Noël Le Graët.

Selon les informations du quotidien Le Parisien, le patron du foot français aimerait augmenter cette jauge jusqu’à 25.000 (ou 30.000) spectateurs, ce qui permettrait à l’instance de remplir environ le tiers du Stade de France (80.000 places). On sait pourtant que la jauge à 5.000 personnes est valable jusqu’en septembre, mais le dirigeant compte sur une éventuelle annonce mi-juillet, moment où le gouvernement fera un nouveau point sur la situation sanitaire pour savoir si certaines mesures peuvent être assouplies. Bien sûr, un tel scénario favorable profiterait également à la finale de la Coupe de la Ligue entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais une semaine plus tard.