CdF : Nantes plume Nice et retrouve l'Europe !

CdF : Nantes plume Nice et retrouve l'Europe !

Icon Sport

Coupe de France, finale

Stade de France (Saint-Denis)

Nice-Nantes 0-1

But : Blas (47e sur pen.)

Une affiche équilibrée voilà ce qui pouvait attendre les spectateurs du Stade de France avant cette finale entre Nice et Nantes. La première période venait confirmer ce constat avec une opposition tactique serrée. Les Niçois avaient le ballon mais les situations étaient nantaises. Les Canaris venaient alerter Bulka. Blas obligeait le Polonais à un premier arrêt (13e), puis le capitaine nantais combinait avec Merlin d’un une-deux mais Bulka sortait juste à temps dans ses pieds (28e). Nice réagissait avec une frappe de Gouiri, détournée en corner de justesse par Castelletto (29e). Le ballon allait d’un but à l’autre dans un match au rythme endiablé. Avant la pause, Moses Simon donnait une dernière frayeur aux Aiglons. Il déboulait à gauche avant de repiquer dans l’axe et frapper juste à côté (38e).

Le premier but pouvait arriver rapidement d’un côté comme de l’autre, et il ne fallait que 15 secondes pour que la rencontre ne bascule. Quentin Merlin centrait et touchait la main baladeuse de Boudaoui, Mme Frappart désignait le point de penalty. Le capitaine des Canaris, Blas, transformait en force pour mettre les siens aux commandes. Derrière Nice accusait le coup et souffrait des contres nantais. Chirivella envoyait une demi-volée de peu à côté (49e) tandis que Kolo Muani prenait la profondeur et servait Simon qui était contré par un retour salvateur de Lotomba (58e).

Nice reprenait ensuite ses esprits et se montrait de plus en plus dangereux. Thuram (66e) de la tête puis Kluivert de loin (70e) essayait de renverser ce match. Mais, c’est juste après qu’arrivait la meilleure occasion niçoise. Gouiri en pleine surface envoyait une frappe puissante, stoppée par Lafont (71e). Delort suivait bien derrière mais sa reprise était sauvée par Girotto sur sa ligne. Nice n’y arrivait pas et butait sur une courageuse défense canari malgré les changements tardifs de Christophe Galtier. Nantes remporte sa quatrième coupe de France, la première depuis 2000 et retrouve l'Europe avec une qualification pour la Ligue Europa. Terrible déception pour Nice qui devra cravacher pour l'Europe et atteindre obligatoirement le top 5.