CdF-CdL : C’est confirmé, les supporters vont boycotter les finales

CdF-CdL : C’est confirmé, les supporters vont boycotter les finales

Photo Icon Sport

Alors que les instances de football espéraient un assouplissent des mesures sanitaires, le gouvernement a confirmé sa décision. Tout comme les Ultras du Paris Saint-Germain et de l’AS Saint-Etienne.

Cette fois, Noël Le Graët n’obtiendra pas gain de cause. Très influent dans les décisions importantes prises ces derniers mois, le président de la Fédération Française de Football espérait que le gouvernement l’autoriserait à amener au moins 25.000 spectateurs pour les finales des coupes nationales à la fin du mois. Mais selon les informations du Parisien, le ministère des Sports a indiqué à la FFF et à la Ligue de Football Professionnel que la jauge à 5.000 personnes ne serait pas augmentée pour les rencontres décisives de Coupe de France (PSG-ASSE) le 24 juillet et de Coupe de la Ligue (PSG-OL) le 31 juillet. Informés ce vendredi, les clubs impliqués devraient seulement recevoir un peu plus de 1.000 places chacun, la jauge comprenant les spectateurs, mais aussi les joueurs, staffs, dirigeants et autres membres du personnel.

C’est pourquoi le quotidien régional confirme le boycott déjà annoncé. En effet, les supporters parisiens et stéphanois, à savoir le Collectif Ultras Paris d’un côté, ainsi que les Magic Fans et les Green Angels de l’autre, envisagent fortement de ne pas se rendre au Stade de France pour la ou les finales qui les concernent. Voilà qui annonce une ambiance triste, d’autant que les supporters ont convaincu les diffuseurs de ne pas utiliser de bande sonore ni d’image virtuelle pour les remplacer. Petit lot de consolation, les supporters seront autorisés à afficher leurs couleurs en tribune, histoire que les joueurs ne se sentent pas trop seuls…