Zubar : «Ça fait chaud au cœur»

Zubar : «Ça fait chaud au cœur»

Icon Sport

Le défenseur de l’OM, sifflé par le Vélodrome trois jours plus tôt, a pris une revanche sur le sort mercredi soir à Liverpool.

Auteur d’une « boulette » ayant amené le deuxième but de Lille, dimanche (2-2), Ronald Zubar a tout de même été titularisé mercredi soir à Liverpool par Erik Gerets. Tranchant dans ses interventions, le défenseur central a sans doute été le meilleur élément de l’OM face aux Reds. « J’ai essayé de faire du mieux possible. Le coach m’a mis sur le terrain et j’ai essayé de lui rendre cette confiance. Il y a eu un plus de réussite aussi. Ça fait partie du foot. Quand on se fait taper dessus, il faut faire le dos rond. La vérité n’est que sur le terrain. Ce n’est jamais facile d’être sifflé et ce soir les supporters m’ont soutenu, ça fait chaud au cœur, a avoué l’ancien Caennais à l’issue de la rencontre, perdue 1-0 par les Marseillais. On voulait faire un match costaud et gagner. C’est rageant car on va encore dire qu’on a fait un bon match. On a eu des occasions mais au final, on perd. Ça ne sert à rien parfois de bien jouer. Il vaut mieux gagner et se faire dominer. On a eu la maîtrise pendant la quasi-totalité du match et ce but sur coup de pied arrêté est vraiment rageant car on n’a pas beaucoup été inquiété le reste du temps. On ne peut pas nous en vouloir à ce niveau.»