PSG : Pierre Ménès révèle pourquoi c'est le plus grand match de l'histoire du PSG

PSG : Pierre Ménès révèle pourquoi c'est le plus grand match de l'histoire du PSG

Photo Icon Sport

A l'heure du mea culpa général chez les consultants, Pierre Ménès n'a pas joué avec les mots. Sur son blog, le consultant de Canal+ a reconnu qu'il avait été totalement subjugué par le Paris Saint-Germain mardi soir face au Barça et que son prono d'avant match était erroné...comme pour beaucoup de monde. Et pour Pierre Ménès, la présence au sein de l'équipe du PSG de jeunes joueurs formés au club rajoute une couche supplémentaire à cette victoire du Paris SG face à une formation de Barcelone qui a pris une leçon de football sur la pelouse du Parc des Princes.

« Il ne faut pas se tromper. Ce mardi, nous avons assisté au plus grand match européen de l'histoire du PSG. Je dois avouer que je n'y croyais pas un seul instant. Un sentiment d'ailleurs renforcé après l'annonce du forfait de Thiago Silva. Mais le PSG a fait un match invraisemblable, éblouissant et d'une intelligence tactique rare (…) C’était grandiose, comme d'ailleurs l'ensemble des buts parisiens ce soir : le coup-franc de Di Maria pour bien lancer la soirée, le tir croisé de Draxler magnifiquement servi par Verratti après une récupération sur Messi, le chef d'oeuvre de Di Maria dans la lunette et le superbe but de Cavani sur un service magistral de Meunier. Evidemment, les onze joueurs ont été formidables mais s'il y en a un qu'il faut féliciter, c'est Unai Emery. Parce que là, clairement, il y aura un avant et un après PSG - Barcelone pour l'entraîneur basque. Je maintiens qu'il ne fait pas des merveilles en championnat mais dans ce grand rendez-vous, il a su transcender ses joueurs. Il a également trouvé la bonne tactique, lui qui avait battu le Barça une seule fois en 23 confrontations lorsqu'il coachait en Espagne (…) Il a eu tout bon du début à la fin. Ça accrédite la thèse que cet entraîneur a une science de la Coupe d'Europe qui manquait probablement à son prédécesseur. Il faut qu'il soit félicité pour ça. Maintenant, il y a un match retour. Comme je m'étais lourdement planté dans mon prono sur l'aller, je ne vais pas en rajouter une couche. Mais je vois mal le PSG perdre par quatre buts d'écart à Barcelone. Paris est rentré dans la cour des grands avec ce prestigieux succès. Quand on voit le match, on ne peut d'ailleurs pas parler d'exploit, c'est une victoire logique, implacable. Un mélange d'engagement physique, d'intelligence tactique et de talent dans la finition. Si tous les joueurs mériteraient des louanges, je voudrais insister sur Kimpembe, dont c'était le premier match en Ligue des Champions. Il a été incroyable de calme et de puissance en défense centrale. Avec lui, Rabiot et Nkunku, on peut dire que le PSG a gagné en faisant participer son centre de formation. C'est une grande soirée pour Paris et une grande soirée pour le football français », écrit Pierre Ménès, clairement épaté par le niveau atteint par le Paris Saint-Germain lors de cette rencontre face à un monstre européen.