Pour Mourinho, c'est encore « du 50-50 » entre l'OL et le Real

Pour Mourinho, c'est encore « du 50-50 » entre l'OL et le Real

Photo Icon Sport

José Mourinho s'en contentera. Malgré l'ouverture du score par Karim Benzema, le Real Madrid n'a pas su conserver son avantage mardi soir à Gerland. Mais ce résultat lui permet d'entrevoir la qualification pour les quarts de finale. Selon l'entraîneur portugais, les chances sont partagées entre l'OL et le Real Madrid. L'ancien coach de l'Inter a d'ores et déjà prévenu les Lyonnais que la rencontre retour ne sera pas une partie de plaisir.


« J'ai de l'espoir, tout reste ouvert. On a toutes nos chances. Lyon est une bonne équipe, avec de bons joueurs, un bon coach et une belle expérience en Europe. Le match retour sera chaud. Nous sommes à 1-1, nous jouerons à domicile. Bien sûr que nous sommes optimistes. Mais c'est à mon avis du 50-50. Au coup d'envoi, on sera virtuellement qualifiés, mais c'est un maigre avantage. Ce sera dur pour Lyon. Nous avons de quoi les battre chez nous, ils n'ont d'ailleurs jamais gagné à Bernabeu » a affirmé José Mourinho qui est revenu sur la très bonne rentrée de Karim Benzema tout en expliquant la raison de sa présence sur le banc au profit d'Emmanuel Adebayor.


« Karim Benzema a fait une bonne entrée. Karim marche fort, il s'est amélioré et peut aspirer à une place de titulaire. On a deux attaquants, trois avec le retour prochain d'Higuain et c'est important pour notre équipe. Karim a progressé dans son jeu défensif et offensif. Il a montré du caractère. J'ai eu du mal à le laisser sur le banc face à son ancienne équipe. Mais je savais que la physionomie de la rencontre allait être propice à son entrée en jeu. C'était idéal de le faire entrer dans ce contexte avec plus d'espaces en seconde période. Du coup, c'était une décision plus que correcte » a souligné l'entraîneur vainqueur de la Ligue des Champions en 2010 qui sait que Benzema a débloqué la situation dans un match où le Real Madrid n'a pas été franchement brillant.