C1 : Un nul qui va si bien au PSG !

C1 : Un nul qui va si bien au PSG !

Icon Sport

Ligue des champions, 4ème journée

Red Bull Arena, Leipzig (Allemagne)

RB Leipzig – Paris SG 2-2

Buts pour Leipzig  : Nkunku (8e), Szoboszlai (90+2e sp)

Buts pour Paris : Wijnaldum (21e, 39e)

Une égalisation sur un penalty dans les arrêts de jeu coûte la victoire au PSG qui revient de Leipzig avec un nul 2-2. Ce deuxième résultat de parité à l'extérieur dans ce groupe offre la première place du groupe à Manchester City.

L’entame de match tournait presque au cauchemar pour le PSG. Pris à la gorge d’entrée par les joueurs de Leipzig, les Parisiens subissaient énormément et concédaient les premières situations. Pire, le RB Leipzig ne tardait pas à ouvrir le score. André Silva déposait un centre parfait sur la tête de Nkunku, plus prompt que Kimpembé, qui crucifiait Donnarumma de près (8e). Deux minutes plus tard, on retrouvait l’ancien parisien sur une action où il transperçait l’axe défensif parisien avec André Silva. Le Portugais était bousculé en pleine surface par Danilo qui concédait ainsi le penalty. André Silva s’en chargeait, mais Donnarumma sortait un arrêt déterminant pour empêcher les Allemands de faire le break (12e). Paris était bousculé, mais Paris se relançait vite. Sur la première situation parisienne, à l’issue d’une belle combinaison collective, Mbappé était trouvé dans la profondeur et servait dans l’axe Wijnaldum qui trompait Gulacsi (21e). Le PSG avait plus le ballon, mais n’était pas forcément plus dangereux dans cette rencontre. De rares occasions, mais une efficacité chirurgicale qui permettait à Wijnaldum de s’offrir un doublé sur corner. Le Néerlandais reprenait de la tête une première tête de Marquinhos (41e) pour donner l’avantage au PSG à la pause après intervention de la VAR.

En seconde période, le rythme baissait quelque peu. Leipzig maintenait la pression dans le camp parisien, mais le PSG procédait lui en contre. Mbappé usait de sa vitesse face à la défense allemande, mais butait sur Gulacsi (64e). Dans la minute, Leipzig réagissait avec Nkunku puis Angelino pour forcer Donnarumma à une nouvelle parade et Marquinhos à un sauvetage devant sa ligne de but. Leipzig continuait toujours plus sa pression sur les buts de Donnarumma. On ne voyait plus trop les attaquants parisiens au profit de leurs coéquipiers de la défense. Marquinhos était impérial, bien moins Kimpembé qui se rendait coupable d'une charge dans le dos de Nkunku sur un centre en pleine surface (90e). Après visionnage de la VAR, l'arbitre accordait un deuxième penalty aux allemands. Dominik Szoboszlai, entré en cours de match, ne tremblait pas et trompait lui Donnarumma pour égaliser dans les arrêts de jeu (90+2e). Une égalisation qui coûtait la victoire au PSG et la première place du groupe après le succès de Manchester City sur Bruges 4-1. Toutefois, avec 8 points, contre 4 aux Belges et un seul à Leipzig, le PSG se rapproche des huitièmes.