LdC : Raymond Domenech souhaite le pire au PSG

LdC : Raymond Domenech souhaite le pire au PSG

Le PSG a 6 adversaires potentiels avant le tirage de la Ligue des Champions de lundi. Le Real Madrid, largement leader de la Liga et premier de sa poule, est un bon plan selon Raymond Domenech.

En dehors du match décisif entre l’Atalanta Bergame et Villarreal, qui aura lieu ce jeudi à Bergame, les qualifiés sont connus pour les 1/8e de finale de la Ligue des Champions. Faute d’avoir pu terminer premier de sa poule, le PSG se prépare donc à une confrontation salée dès le prochain tour. Ce ne sera ni Manchester City, déjà affronté en poules, ni le LOSC, champion de France. Le nombre d’adversaires possibles se réduit, et selon les simulations des ordinateurs, le Paris SG a de grandes chances d’affronter le Real Madrid. Un choc dès les 1/8e de finale qui ferait certainement mal aux deux clubs, car l’éliminé risque d’en subir les conséquences drastiques. Ce serait toutefois une bonne chose pour Raymond Domenech, persuadé qu’un tel tirage au sort permettrait de voir le meilleur visage du Paris SG, et pas forcément une prestation de seconde zone, comme cela a été parfois le cas contre Leipzig ou Bruges. 

« Quel tirage je souhaite pour le PSG ? Le Real Madrid ! Je suis persuadé que cette équipe du Paris Saint-Germain, dans ces matches-là, sera présente ! Sur ces matches-là, je ne suis pas inquiet pour eux, au contraire ! Il leur faut un adversaire de taille, pour qu’ils sachent que ce sera difficile, pas en se disant que ça va le faire tout seul… La Juventus pas un adversaire de taille ? Pas cette année, non… », a livré l’ancien sélectionneur de l’équipe de France sur La Chaine L’Equipe. Outre le Real Madrid et la Juventus Turin, le PSG peut aussi hériter de Manchester United, de l’Ajax Amsterdam, de Liverpool, et de retrouvailles musclées avec le Bayern Munich. Les Parisiens, dirigeants comme supporters, préfèreront certainement un tirage plus abordable, surtout si Neymar est simplement de retour de blessure pour ces rencontres du mois de février. Mais affronter un premier de poule ne sera de toute façon pas une partie de plaisir pour les coéquipiers de Lionel Messi et Kylian Mbappé.