LdC : Monaco craque à City dans un 5-3 à couper le souffle

LdC : Monaco craque à City dans un 5-3 à couper le souffle

Photo Icon Sport

Dans un match complètement fou, l'AS Monaco a finalement sombré défensivement dans les dernières minutes de jeu face à un Manchester City en feu (5-3). Une mauvaise opération en vue du huitième de finale retour de Ligue des Champions...

Leader de Ligue 1 et meilleure attaque d'Europe, Monaco avait à cœur de confirmer son nouveau statut en Ligue des Champions face au grand Man City de Guardiola. Sauf qu'après un bon début de match, l'ASM concédait l'ouverture du score... En effet, Sterling, à la limite du hors-jeu, marquait de près suite à un bon service de Sané (1-0 à la 26e). Mais Monaco ne baissait pas les bras, et Falcao, d'une tête plongeante sur un centre de Fabinho après une mauvaise relance de Caballero, remettait les compteurs à zéro (1-1 à la 31e). Le club du Rocher poursuivait sur sa dynamique, et Mbappé, sur une ouverture de Fabinho, donnait l'avantage aux siens en inscrivant son premier but en Ligue des Champions d'une belle frappe du droit (1-2 à la 40e).

Au retour des vestiaires, le club de la Principauté disposait d'une occasion en or pour faire le break, mais Falcao ratait son penalty (50e)... Avant qu'Aguero n'égalise après un contre rapide sur une bourde de Subasic (2-2 à la 58e). Tout était donc à refaire, mais Falcao se rattrapait en marquant d'une balle piquée sur une passe en profondeur de Lemar (2-3 à la 61e). Dans 20 folles dernières minutes, Manchester City allait toutefois renverser totalement Monaco. Sur un corner de David Silva, Aguero profitait d'abord de la passivité de Sidibé pour égaliser d'une volée (3-3 à la 71e). Stones donnait ensuite l'avantage au club anglais profitant d'une erreur de marquage sur un corner de Sterling (4-3 à la 77e), et Sané, au terme d'une action parfaite et d'une remise d'Aguero, marquait dans le but vide dans l'axe (5-3 à la 82e). Les 22 acteurs en restaient-là (5-3), et Monaco, après un bon début de match, se retrouve donc dans une position délicate avant le match retour au Stade Louis II...