LdC : Lucas est mauvais les trois-quarts du temps, Christophe Dugarry insiste

LdC : Lucas est mauvais les trois-quarts du temps, Christophe Dugarry insiste

Photo Icon Sport

Mercredi, lors de la qualification de Tottenham pour la finale de la Ligue des Champions face à l'Ajax, Lucas Moura a particulièrement marqué les esprits.

Avec son triplé, l’attaquant de 26 ans est entré dans l’histoire puisqu’il est devenu le cinquième joueur à marquer trois buts dans une demi-finale de C1 après Del Piero, Olic, Lewandowski et Cristiano Ronaldo. Une statistique qui classe un homme. Malgré sa très grande performance sur la pelouse de la Johan-Cruyff Arena, qui a envoyé les Spurs en finale de la LDC pour la première fois, l’ancien attaquant du PSG ne reçoit pourtant pas que des louanges. Toujours très critique à l’égard du Brésilien, Christophe Dugarry en attend désormais plus de la part de Lucas.

« Depuis son arrivée à Tottenham, il brille par son irrégularité. Il a été très bon en août. On est tous d’accord pour dire qu’il a un potentiel incroyable. Il a un talent incroyable. J’ai envie de l’encourager. Je suis souvent très dur avec les joueurs à potentiel et à talent, parce que je trouve qu’ils gâchent par moments ce potentiel et ce talent. Souvent par manque de travail, de caractère ou à cause d’un mental défaillant. J’ai fait partie de ces joueurs. J’espère que ces trois buts vont aider Lucas, qui est en plus un garçon adorable, à enfin franchir un palier. Espérons qu’il pourra mettre à profit ces trois buts, qui peuvent lui permettre de passer un cap et de prendre confiance en lui. N’oublions pas sa première mi-temps catastrophique. J’attends qu’il me fasse mentir en me montrant qu’il a enfin cette régularité », a lancé, sur RMC, le consultant, qui a souligné que l'ancien parisien avait aussi été transparent à l'aller selon lui, soit trois période sur quatre. Autant dire qu’il sera attendu au tournant le 1er juin prochain lors de la finale de la Ligue des Champions face à Liverpool.