LdC : L'UEFA épatée par le succès du Final 8, vers une révolution ?

LdC : L'UEFA épatée par le succès du Final 8, vers une révolution ?

Photo Icon Sport

Dans quelques minutes, le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich s’affronteront en finale de la Ligue des Champions dans le Stade de la Luz à Lisbonne.

Depuis une dizaine de jours, tous les amoureux de football ont les yeux tournés vers la capitale du Portugal, où le Final 8 de la Ligue des Champions s’est disputé. Si la ville de Cologne fait aussi parler d’elle avec le tournoi final de l’Europa League, remporté par le FC Séville contre l’Inter Milan vendredi (3-2), Lisbonne est au coeur des débats. Preuve que cette nouvelle phase finale, mise en place par l’UEFA pour finir les Coupes d’Europe après la crise sanitaire du Covid-19, a fait des émules, les acteurs étant « extrêmement excités » par ce Final 8. Si bien qu’Aleksander Ceferin envisage de refaire ce format dans les années à venir en C1 et en C3.

« Je dois admettre que ce système à élimination directe est beaucoup plus intéressant que le précédent, avec des séries aller-retour. C'est l'un des aspects intéressants qui a découlé de la pandémie. Nous avons dû modifier notre système. Nous devions jouer selon ce format, mais en fin de compte, nous avons élaboré un format très intéressant. Il est très compliqué de figer une partie du calendrier pour les quarts de finale. Mais les gens veulent voir des matchs enlevants, et c'est le cas avec des matchs à élimination directe, parce que chaque équipe peut en vaincre une autre en Ligue des Champions ou en Ligue Europa. Nous y songerons pour l'avenir... Il faudra qu'on se penche sur ce dossier dès le mois de septembre ou octobre. Tu monopolises l'attention pendant une semaine sur la planète, ce qui serait fantastique, mais il faudra voir. Le calendrier est très compliqué, les joueurs jouent pendant pratiquement 365 jours par année. Nous devrons y jeter un oeil, pour déterminer si nous allons de l'avant. Mais, encore une fois, je crois que c'est un format attrayant, auquel nous n'avions pas pensé auparavant, et maintenant il est ancré dans notre tête. Nous en discuterons lorsque nous nous réunirons », a détaillé, sur Associated Press, le président de l'UEFA, qui rêve d'une finale géante pendant une semaine avec les plus grands d'Europe. Mais ce changement majeur, avec un dernier carré en éliminations directes, n'interviendra probablement pas avant 2024.