LDC : Griezmann inoffensif, le terrible constat !

LDC : Griezmann inoffensif, le terrible constat !

Icon Sport

Titularisé dans le couloir droit de l’attaque de l’Atlético de Madrid contre Manchester City (0-0), Antoine Griezmann a livré une performance décevante.

Attendu comme l’un des leaders de l’Atlético de Madrid pour renverser la tendance face à Manchester City en quart de finale retour de la Ligue des Champions, Antoine Griezmann a manqué son rendez-vous avec l’histoire. Titularisé dans le couloir droit de l’attaque madrilène aux côtés de Koke, Thomas Lemar et Joao Felix, l’international tricolore n’a pas été plus ridicule que ses coéquipiers. Mais le champion du monde 2018, qui a un statut de leader offensif à assumer, n’a pas été en mesure de faire la différence. Une prestation mitigée qui lui a valu la note de 5/10 dans les colonnes du journal L’Equipe, dont l’analyse du match de Griezmann n’était pas très élogieuse.

« Son positionnement, exilé à droite du milieu de terrain, collé à la ligne de touche, notamment pour contrecarrer les montées de Joao Cancelo, ne l'a pas aidé. Pas libre de se déplacer dans le coeur du jeu, il n'a jamais réussi à peser. Inhabituellement imprécis dans ses transmissions, son apport défensif d'ordinaire extrêmement précieux n'a pas non plus été à la hauteur. En seconde période, c'est quand même lui qui a initié la révolte de l'Atlético en prenant bien la profondeur et en étant contré in extremis par Laporte (46e), puis en voyant sa volée à l'entrée de la surface passer de peu à côté (57e). Remplacé par Carrasco (69e), Griezmann, comme depuis cinq ans, ne sera pas au rendez-vous des demi-finales de la Ligue des champions » a analysé le quotidien national, logiquement déçu par la prestation d’Antoine Griezmann, de qui on est en droit d’attendre plus dans ce genre de rendez-vous.

Le problème, c'est Griezmann ou l'Atlético ?

Un constat partagé par Samir Nasri, qui a estimé sur l’antenne de Canal + que Griezmann n’avait plus les jambes et le coffre pour répéter les prestations qui ont fait de lui la superstar que l’on connait aujourd’hui. « Pour qu’il devienne plus décisif, il lui faut un Atlético de Madrid qui joue plus haut car Griezmann a moins de jambes que par le passé. Et avec l’avènement de Joao Felix et vu que l’Atlético est une équipe qui marque en moyenne un seul but par match, si Joao Felix marque, Griezmann ne peut quasiment pas marquer (rires). Avec une équipe plus haute et des joueurs qui peuvent le servir, il est capable de faire la différence par la passe ou par le tir. Il a besoin d’une équipe plus conquérante » a estimé Samir Nasri, pour qui Antoine Griezmann pourrait par exemple parvenir à se mettre davantage en évidence en Equipe de France lorsqu’il jouera aux côtés de Paul Pogba, Kylian Mbappé ou encore Karim Benzema.