La Super League sur le retour, la nouvelle C1 déjà modifiée ?

La Super League sur le retour, la nouvelle C1 déjà modifiée ?

Alors que le spectre de la Super League refait surface autour des plus grands clubs européens, l’UEFA prévoit déjà de revoir ses plans par rapport à la future réforme de sa Ligue des Champions…

À partir de la saison 2024-2025, la Ligue des Champions va connaître une grosse révolution. Sous la pression du projet de Super League, l’UEFA a pondu un projet de réforme en avril 2021. Afin de satisfaire tous les plus grands clubs, l’instance européenne avait annoncé que la coupe aux grandes oreilles se jouera à 36 clubs au lieu de 32, avec quatre matchs de plus par équipe dans une poule unique. Dans ce projet, l’UEFA avait émis l’idée de repêcher deux clubs historiques par saison, afin de préserver les intérêts des plus puissants. Ainsi, les deux clubs d’Europa League ou de Conférence League avec les meilleurs coefficients UEFA auraient été replacés en C1. Une sorte de bouée de sauvetage qui ne fait pas l'unanimité auprès des différents acteurs de la Ligue de Champions. C’est donc pour cette raison que l’UEFA envisage de revoir sa copie.

La Super League revient, l’UEFA fait machine arrière

En effet, selon The Times, l’instance européenne pourrait se débarrasser de ce point de litige, où les critères sportifs ne sont plus mis en avant comme c’est le cas actuellement. Une décision qui serait dans l'air du temps, alors que l'injustice de la Super League a longuement été critiquée. Cette dernière pourrait d’ailleurs être remise en route, sachant que le Real Madrid et la Juventus ont relancé les débats ces derniers jours. Andrea Agnelli, le président de Turin, en tête : « Le projet de la Super League n'a pas échoué. Le football européen a un besoin urgent de changement. La SuperLeague est un travail collectif de 12 équipes, pas d'une seule personne. 12 clubs ont signé un contrat de 120 pages. Il lie toujours 11 de ces clubs ». Face à ce nouveau coup de pression, Aleksander Ceferin, le président de l’UEFA, est donc prêt à tout, même à revoir certains points de la reforme de la Ligue des Champions qui entrera en vigueur à partir de 2024.