Chelsea : Merci l'OM ! Edouard Mendy n'a pas oublié

Chelsea : Merci l'OM ! Edouard Mendy n'a pas oublié

Edouard Mendy sera l'un des atouts de Chelsea ce samedi soir en finale de la Ligue des champions. Le gardien de but se souvient que l'Olympique de Marseille lui a évité une fin de carrière précoce.

Transféré l’été dernier du Stade Rennais à Chelsea, Edouard Mendy ne pensait probablement pas pouvoir disputer à 29 ans sa première finale de la Ligue des champions. Il est vrai qu’avant la venue de Thomas Tuchel sur le banc des Blues, le gardien de but était l’une des très rares satisfactions d’un club londonien promis à une saison compliquée. De retour aux affaires, Chelsea a réussi à hausser son niveau, et à signer un authentique exploit en éliminant le Real Madrid de Zinedine Zidane et Karim Benzema pour une place en finale. Alors que c’est désormais l’ogre Manchester City qui sera ce samedi soir sur la route de la formation de Tuchel, Etienne Mendy n’a rien oublié de l’incroyable séquence qui l’a amené jusqu’à Chelsea. Car il y a six ans encore, le gardien de but était au chômage et sa carrière semblait ne jamais devoir décoller.

Du côté du Havre, tandis qu’il s’entretenait avec la réserve du club haut-normand, Etienne Mendy pointait à Pôle Emploi, avant de trouver un travail comme vendeur dans un magasin de vêtements. Et d’un seul coup son destin a changé grâce à l’Olympique de Marseille. « J’ai fait un bac commerce, j’étais à l’aise avec la relation clients. J’avais un salaire, une situation, mais ce que je voulais, c’était jouer au foot. J’étais partagé entre ce que je devais faire et ce que je pouvais faire. Puis Marseille m’a appelé. Heureusement, car je n’aurais pas attendu une semaine de plus. Si sans l’OM, c’était fini ? Probablement. Tout part de Ted Lavie, qui était à Cherbourg avec moi. Quand je lui explique que je vais peut-être arrêter, il me répond que je suis malade et que l’entraîneur des gardiens de la réserve de l’OM, Dominique Bernatowicz à l’époque, serait intéressé par mon profil. On m’avait tellement menti que je ne l’ai pas cru au départ. J’avais peur de me retrouver une nouvelle fois sur le carreau. Finalement, Dominique m’appelle. C’était ma dernière chance cet essai, j’ai donné ma vie sur le terrain », témoigne Edouard Mendy dans Le Parisien. La suite on la connaît, Marseille avait proposé deux ans de contrat au gardien de but, lequel avait préféré signer à Reims afin d’avoir la certitude de jouer, ce que l’OM ne pouvait pas lui garantir avec un certain Steve Mandanda dans les buts.