Blanc : «Il n’y a pas eu de match aller»

Blanc : «Il n’y a pas eu de match aller»

Photo Icon Sport

Pour Laurent Blanc, Bordeaux a encore les moyens de se qualifier pour le prochain tour, même si le 4-0 concédé à Chelsea est encore dans toutes les têtes.

Avec la lourde défaite concédée à Stamford Bridge, Bordeaux avait bien mal débuté sa campagne européenne. Depuis, les choses se sont bien améliorées grâce aux deux victoires face à Cluj, alors que les Roumains avaient donné tant de mal à l’AS Roma et à Chelsea. Au final, la situation du groupe est encore très intéressante pour les Girondins selon leur entraîneur. « Par rapport au tirage d'il y a quelques mois, on était tous d'accord pour dire que Chelsea et la Roma étaient au-dessus. Je pense que Chelsea est au-dessus, que la Roma recommence à devenir une équipe qui gagne. Ce que les observateurs n'avaient peut-être pas prévu, c'est que Bordeaux serait là aussi à deux journées de la fin. C'est déjà pas mal, mais on ne s'en contente pas. Ce que l'on a dit, c'est que l'on veut réaliser l'exploit et se qualifier, car ce serait vraiment un exploit. On est en passe de pouvoir le faire, on a encore les cartes en main, mais cela ne suffit pas, il faut être ambitieux et essayer de faire plus », demande Laurent Blanc bien conscient que le match aller pèsera forcément un peu dans les esprits de ses joueurs.

« Il n'y a pas eu de match aller, comment voulez-vous avoir une revanche. On a pris une leçon, on a été un petit peu dépassé dans tous les domaines. Mercredi, c'est un autre match. Bien sûr que l'on a ce match dans la tête, où on les avait regardés jouer. Là, l'état d'esprit sera différent mais cela reste les mêmes joueurs », a prévenu le champion du monde, qui espère désormais que les Girondins seront encore en course à l’occasion de la dernière journée, pour le match à Rome.