Anderlecht « doit respecter ses supporters »

Ariël Jacobs, l’entraîneur d’Anderlecht, n’imagine même pas que son équipe puisse éliminer mardi soir Lyon, mais il exige de ses joueurs qu’ils montrent autre chose après la claque de Gerland. « Un joueur professionnel a une certaine fierté. Il veut se défendre après une telle humiliation. Il veut montrer qu'il est meilleur que ce qu'il a montré. En tant que groupe, il y a un certain sentiment de culpabilité. La majorité des joueurs a abandonné ses coéquipiers. Il y a la réputation du club qui joue, même si l'amour d'un club n'est plus comme avant. Tous les six mois, un joueur peut changer de club. Mais il y a aussi le respect pour les 2.300 supporters qui ont fait le déplacement à Lyon, et qui ont fait beaucoup de bruit avant le match », a confié le technicien du vice-champion de Belgique.