Perrin : «On ne va pas se saborder à Bruges»

Perrin : «On ne va pas se saborder à Bruges»

Icon Sport

L’entraîneur stéphanois assure qu’il ne fera pas l’impasse sur le match de Coupe UEFA jeudi en Belgique.

Dernier de Ligue 1 après sa défaite contre Nice, Saint-Etienne est en revanche premier de son groupe en Coupe UEFA avant un déplacement à Bruges, jeudi. Parenthèse appréciable pour un groupe en proie au doute, cette rencontre devrait permettre à Alain Perrin de faire tourner son effectif, sans pour autant la « balancer ». « C’est vrai que la priorité des priorités est le championnat, et donc le match de Nancy qui se profile est hyper important. Compte tenu des points perdus à domicile, nous sommes dans l'obligation de ne pas rentrer bredouilles de ce déplacement. Mais si l'on donne la priorité au match de Nancy, ça ne veut pas dire que nous allons nous saborder en faisant jouer la CFA à Bruges. Dans cette Coupe UEFA, le club est dans une position favorable, et si l'on ramène seulement un point, nous aurons fait un grand pas vers la qualification, explique l’entraîneur des Verts dans les colonnes du Dauphiné Libéré. L'équipe a bien réussi lors des matches européens précédents. Ça agit toujours comme un temps fort dans la vie d'un groupe, un temps fort qui fédère les énergies. Ça peut permettre d'enclencher une bonne série derrière, même si ce ne fut pas le cas après Copenhague. Le danger, en revanche, est que la Coupe d'Europe est une grosse dévoreuse d'énergie. »