Lille, c’est du « surtop » pour Genk

L’entraineur du RC Genk a rendu les armes après la défaite de son équipe à Lille (4-2) ce jeudi soir en Europa League. Même s’il estime que le match était plus équilibré que ne l’indique le score final, Hein Vanhaezebrouck a reconnu que le banc lillois avait probablement fait la différence en faveur des Nordistes. « On savait que ce serait très difficile. On disait qu'on avait moins de 5% de chances de se qualifier. Mon équipe a démontré que ce pourcentage était trop bas. De nouveau, on s'est battus. On a eu plus d'occasions que Lille en première période. Je suis déçu. Pas pour les joueurs ou les supporteurs. Je suis déçu parce que lorsque nous avons des blessés, nous avons des difficultés à tenir le niveau. Pour une équipe qui veut être top de la Belgique, ce n'est pas possible. Quand je vois le banc de Lille, c'est le « surtop ». Je veux féliciter mes joueurs. Si on ne donne pas de cadeaux, le match reste ouvert. On a de la qualité sur les phases arrêtées. Si tu sais tenir le 1-1, le coup-franc qui rentre reste le même. Cela aurait pu être le but du 1-2. Mes joueurs se sont battus contre une équipe devant laquelle on disait qu'ils n'avaient pas du tout de chance. Je ne crois pas que la différence était tellement grande même si Lille est une équipe costaude et forte », a estimé l’entraineur belge.