ASSE : Une décision forte pour calmer les bannis de Manchester

ASSE : Une décision forte pour calmer les bannis de Manchester

Photo Icon Sport

Jeudi, des supporters de l'AS Saint-Etienne ont été éjectés d'un avion qui devait faire le vol entre Düsseldorf et Manchester au motif qu'ils avaient perturbé l'équipage et la préparation du décollage en lançant des chants. Après être revenus en France, ces supporters ont évidemment confié leur écoeurement de ne pas avoir pu assister au match contre Manchester United, pour lequel ils avaient acheté des tickets et des billets d'avion. Mais ces fans refoulés ont également attaqué les dirigeants stéphanois en s'étonnant que le club n'ait pas organisé un pont aérien vers le Nord de l'Angleterre devant l'énorme engouement pour ce Man Utd-ASSE. Le responsable de la communication de l'AS Saint-Etienne a répondu sur ButFootballclub.

« Ceux qui sont passés par les associations de supporters ont été répertoriés. Mais pour les autres, on ne pouvait pas savoir. Certains ont pu passer par des amis anglais qui ont acheté les places à Manchester, d’autres sur des sites de billetteries ou encore par des agences de voyages. Le club n’a pas ménagé ses efforts pour transporter les supporters, les accueillir sur place. Trois salariés de l’ASSE ont même tenu un guichet billetterie à Manchester pour distribuer les 2.970 places au musée de Football, pour des raisons évidentes de sécurité. On pouvait difficilement faire mieux. On va inviter pour le match retour ceux qui n’avaient pas de billets et les rencontrer pour les aider dans leurs démarches », a précisé Philippe Lyonnet, histoire de calmer les mécontents.