Les supporters de Metz chatouillent la moustache de Thiriez

Les supporters de Metz chatouillent la moustache de Thiriez

Photo Icon Sport

Les supporters du FC Metz ne pourront pas assister dimanche au match de leur équipe à Saint-Germain, la partie de Geoffroy-Guichard leur étant réservée étant close suite à une décision de la LFP, appuyée en plus par un arrêté préfectoral. La Horda Frénétik 1997, association des fans messins, a publié un communiqué vengeur, disant tout le mal qu’elle pensait de cette interdiction, prenant clairement pour cible Frédéric Thiriez.

« Nous sommes si fiers d’être mosellans et de suivre le FC Metz qu’il nous sera difficile de ne pas chanter notre amour, de ne pas agiter nos étendards, de ne pas porter nos couleurs. En conséquence, nous nous contenterons peut-être de rallier le centre-ville de SaintEtienne, ou tout autre partie de la ville n’étant pas incluse dans le périmètre défini par l’arrêté. Si vous considérez le match « Saint-Etienne – Metz » comme un match si risqué que vous êtes incapables de gérer 500 personnes en bus, un dimanche après-midi, alors interdisez le football. Votre délire de « contentieux entre supporters des deux équipes » s’applique à TOUS les matchs de football, de la Ligue 1 à la dernière promotion de district. Nous aurions aimé pouvoir nous « mesurer » au public de Geoffroy-Guichard, et notamment à ses Ultras, reconnus sur la scène française. Malheureusement, quelques pinpins (restons gentils), trop occupés à se friser la moustache ou à se faire mousser auprès des Qataris, ont une fois de plus décidé de privilégier un football aseptisé, ennuyeux, chiant, sans amour et sans passion, mais rempli de fric sale et corrompu. Face à ces décisions accablant les supporters du FC Metz, nous aurions aimé un soutien REEL, PUBLIC et DETERMINE de la part de notre club. Une fois encore, après les déplacements de Nancy, Epinal, la notion de « famille » n’est pas la même pour tous. Un grand MERCI à Albert Cartier, à son staff et à tous les joueurs qui nous ont montré leur soutien, EUX, et pour qui nous faisons beaucoup de kilomètres et de concessions chaque WE. Bon dimanche dans votre délire sécuritaire. Ne vous faites pas de soucis pour nous, le nôtre sera chaotique et rempli de VIE, comme toujours, que nous soyons à Metz, à Saint-Etienne, ou autre part. Nous avons l’habitude de lever nos mains bien haut vers le ciel pour réaliser des gestuelles et marquer notre présence. Aujourd’hui nous ne levons qu’un doigt. Devinez lequel… », indiquent les supporters de la Horda Frénétik 1997 dans un communiqué.

Share