Mondial 2022 : Brésil-Argentine sera rejoué, les sanctions tombent

Mondial 2022 : Brésil-Argentine sera rejoué, les sanctions tombent

Icon Sport

Dans un scénario totalement improbable, la rencontre qualificative pour le Mondial 2022 entre le Brésil et l'Argentine avait été stoppée en septembre 2021. La FIFA a décidé de faire rejouer ce match.

Le 5 septembre dernier, alors que le Brésil recevait l’Argentine dans le cadre des qualifications pour le Mondial 2022 pour la zone Amsud à l’Arena Corinthians, le match avait été stoppé au bout de 5 minutes par les autorités sanitaires brésiliennes, qui reprochaient à l’équipe visiteuse d’avoir quatre joueurs (Cristian Romero, Giovani Lo Celso, Emiliano Martinez et Emiliano Buendia) qui pour des raisons liées au covid n’auraient pas dû être présents, mais placés à l’isolement. Depuis, ce dossier traînait, et ce lundi, la FIFA a définitivement tranché, une décision d’autant plus facile à prendre que les deux pays sont d’ores et déjà qualifiés pour la Coupe du Monde au Qatar. Pour l’instance mondiale du football, les coupables sont nombreux, mais ce match doit se jouer coûte que coûte.

« Après une enquête minutieuse sur les différents éléments factuels et au vu de la réglementation applicable, la Commission de Discipline a décidé de faire rejouer ce match à une date et dans un lieu qui seront déterminés par la FIFA. En outre, la Commission de Discipline a conclu que l’arrêt définitif de la rencontre résultait de plusieurs manquements des parties concernées à leurs responsabilités et/ou leurs obligations. En conséquence, la Commission de Discipline a également décidé :

- d’imposer à la Fédération Brésilienne de Football une amende de CHF 500 000 (477.000 euros) pour des infractions liées à l’ordre et la sécurité ;

- d’imposer à la Fédération Argentine de Football une amende de CHF 200 000 (191.000 euros) pour manquement à ses obligations relatives à l’ordre et la sécurité, aux préparatifs de la rencontre et à sa participation à celle-ci ;

- d’imposer à la Fédération Brésilienne de Football et à la Fédération Argentine de Football une amende de CHF 50 000 (47.000 euros) chacune en raison de l’arrêt définitif du match ;

- d’imposer une suspension de deux matches aux joueurs argentins Emiliano Buendía, Emiliano Martínez, Giovani Lo Celso et Cristian Romero pour non-respect des dispositions du document "Retour au football – Protocole relatif aux matches internationaux », a précisé la FIFA dans un communiqué.