CdM 2018 : Bein SPORTS désamorce d’urgence le « Bananiagate »

CdM 2018 : Bein SPORTS désamorce d’urgence le « Bananiagate »

Photo Icon Sport

Pour avoir demandé à un joueur nigérian de « prendre du Banania » après une rentrée en touche un peu fébrile, ce vendredi lors du match face à l’Islande, Grégory Paisley a vu une déferlante s’abattre sur lui, notamment sur les réseaux sociaux. Le consultant de bein SPORTS a été accusé de tenir des propos racistes avec cette référence à ce produit à connotation colonialiste, et son correctif apporté à la mi-temps du match n’a pas vraiment calmé les choses.

« J’ai dit Banania comme j'aurais pu dire Poulain, Benco ou Nesquik. Moi, j'estime que quand on manque de force, c'est ce que l'on prend le matin, donc voilà pourquoi j'ai dit Banania. Je précise qu'un de mes meilleurs amis, Habib Beye, est Sénégalais et donc qu'à aucun moment, je ne pourrais dire quoi que ce soit de mal sur les Africains », a souligné l’ancien joueur du PSG, qui a tout de même provoqué un communiqué de la part de la chaine qatarie après ce qui est, au moins, une grosse maladresse.

   

Les commentaires sont désactivés.