« Pardon »

« Pardon »

Photo Icon Sport

Le Brésil est en état de choc, à l’image de ce qu’a vécu son équipe, et ses supporters ce mardi soir. On savait que ce serait difficile pour le Seleçao de se défaire de la Mannschaft sans ses deux stars, mais de là à récolter une défaite 7-1 après un match à sens unique et qui a tourné à la démonstration, il y a un pas que personne n’aurait osé franchir. Les Allemands ont joué leur jeu à la perfection, ont appuyé là où ça fait mal et la Seleçao a constaté les dégâts. Après le match, les joueurs n’avaient qu’un seul mot à la bouche : « Pardon ». 

« Sincèrement, c’est très difficile à expliquer un tel match. Il faut reconnaître que les Allemands ont pratiqué un grand football. Ils jouent ensemble depuis plusieurs années. Tout allait bien pour nous jusqu’à présent, on a été très soutenu par le public brésilien. Les joueurs vont demander pardon mais il faut reconnaître qu’il étaient beaucoup plus fort que nous », a expliqué Julio Cesar, qui a vécu une soirée cauchemardesque avec ces sept buts encaissés. « On voulait donner du plaisir à tout notre peuple, mais on n’y est pas arrivé. Je demande pardon à tous les Brésiliens. Ils ont mieux joué et étaient meilleurs que nous, mais pour nous c’est un jour très triste », a de son côté expliqué le capitaine brésilien David Luiz, qui n’a aucun mal à reconnaître la supériorité allemande sur ce match, même si le score final est tout de même incroyable.