Maoulida : "Avec malice"

Le Lensois Toifilou Maoulida a avoué s'être aidé de la main avant le premier de ses deux buts, lundi soir à Nîmes (1-2). "Sur le premier but, j’ai joué avec malice. Oui, je l’assume, j’ai touché le ballon avec la main mais c’est parce que j’avais été poussé par le défenseur. Après, c’était à l’arbitre de juger. Cela fait partie du football… En ce moment, tout va bien. J’ai la confiance du coach, de mes équipiers et des supporters. Je suis vraiment heureux d’être resté ici, à Lens. J’ai fait des sacrifices mais je ne regrette rien. Je suis vraiment fier d’être lensois… comme j’étais fier de brandir une bandelette en hommage aux supporters marseillais décédés dans l’accident de bus. Sachez que j’étais très proche de la section MTP et de certains supporters qui sont, aujourd’hui, dans le coma. Je leur envoie toute mon amitié et leur souhaite un prompt rétablissement pour pouvoir rapidement retrouver le Stade Vélodrome", a déclaré après la rencontre le Mahorais d'origine marseillaise.