TV : Mediapro et Jaume Roures osent une énième provocation

TV : Mediapro et Jaume Roures osent une énième provocation

Le patron de Mediapro s'est attaqué à la gestion des droits TV par la Ligue de Football Professionnel. Incapable de payer, Jaume Roures roule des mécaniques.

Généralement, quand vous êtes dans l'impossibilité de faire face à vos échéances en raison d’une gestion calamiteuse, vous faites profil bas. Mais Jaume Roures est lui décidé à faire l’inverse, puisque le patron de Mediapro, qui a saboté le football français en refusant de respecter le contrat signé avec la LFP en 2018 pour les droits TV de la Ligue 1, a vivement critiqué l’attitude de la Ligue de Football Professionnel. Pour l’homme qui va mettre au chômage les dizaines de journalistes et de techniciens de la chaîne Téléfoot, l’enfer c’est les autres. Et dans la presse espagnole, le dirigeant du groupe sino-espagnol estime que Vincent Labrune aurait été bien inspiré d’accepter de brader le paiement des droits pour cette saison 2020-2021 avant de revenir à un prix normal pour le prochain championnat. 

Pour Jaume Roures, la LFP a eu tout faux. « Nous avons demandé à la Ligue française de renégocier le contrat. Nous n’avons jamais arrêté de payer. C’est quelque chose de faux qui a été répété et ça continue parce que la presse fait la même erreur. Il y a eu le Covid donc il fallait renégocier et au lieu de s’asseoir autour d’une table pour négocier, ça a mal fini. Au final, on a eu un accord de restitution des droits et on a payé une somme », explique, sans sourire, le patron de Mediapro à Radio Marca. Jaume Roures oubliant que sa société n’avait pas payé deux échéances des droits TV et s’était habilement mise sous la tutelle d’un tribunal de commerce pour échapper au pire. Tout cela en continuant à diffuser le championnat de Ligue 1 sans payer, et en encaissant le prix des abonnements.