TV : La LFP menace Al-Khelaifi

TV : La LFP menace Al-Khelaifi

A trois semaines de la reprise du championnat de Ligue 1, le flou est total concernant la diffusion de deux matchs par journée. Et la Ligue de Football Professionnel menace désormais BeInSports.

On l’a appris vendredi, BeInSports a décidé d’attaquer Canal+ en justice, exigeant que la chaîne du groupe Bolloré règle les 332 millions d’euros par saison prévus dans le contrat signé entre les deux médias pour diffuser deux matchs de Ligue 1 par journée de Championnat. Si les deux chaînes en sont arrivées à cette extrémité, après avoir eu d’excellentes relations pendant des années, cela ne change rien pour Vincent Labrune et les responsables de la LFP. Car pour l’instant, les clubs de Ligue 1 ne savent pas qui diffusera ces deux matchs et surtout qui règlera l’addition, dont une première échéance de 56 millions d’euros début août. Si BeInSports a prévenu la Ligue qu’elle avait mis Canal+ au tribunal justement sur ce sujet, du côté des clubs on ne veut pas se contenter de cette réponse floue du média qatari.

Et c’est dans ce but qu’un les services de la Ligue de Football Professionnel a adressé vendredi un courrier aux dirigeants de BeInSports afin d’obtenir dans les plus brefs délais à la fois la confirmation du prochain virement de 56 millions d’euros, mais également que le média qatari allait bien produire les deux matchs comme cela avait été prévu contractuellement. De plus, la LFP prévient le chaîne sportive qatarie, dont Nasser Al-Khelaifi est le patron via BeIn Media Groupe, qu’en cas de réponse négative, ou de réponse tout court, alors elle se tournera à son tour devant les tribunaux pour contraindre la chaîne à payer les droits qu’elle a achetés, mais également diffuser les deux matchs. Un an après Mediapro, tout a changé, mais finalement rien a changé…