TV : La décla choc, Téléfoot clashe Pierre Ménès

TV : La décla choc, Téléfoot clashe Pierre Ménès

Icon Sport

Pour la première fois de la saison, Téléfoot n’a pas diffusé le moindre match de Ligue 1 ce week-end.

En effet, conformément à l’accord intervenu entre Canal + et la LFP il y a deux semaines, la chaîne cryptée propose désormais l’intégralité du championnat de France. Ce dimanche après-midi, les amateurs de football avaient donc rendez-vous sur Canal + Sport pour suivre Monaco-Lorient, le multiplex de 15 heures puis Lille-Brest. De toute évidence, l’exposition de la Ligue 1 est meilleure sur Canal + et la qualité d’image est bien plus optimale. En revanche, certains regretteront la ligne éditoriale de Téléfoot, qui a toujours proposé un contenu qualitatif avec des analyses intéressantes et la volonté absolue de se concentrer sur le jeu et non pas sur les polémiques. Une politique totalement assumée par le commentateur de Téléfoot, Maxime Gras. Interrogé par La Nouvelle République, il a notamment lâché une belle punchline à l’égard d’un certain Pierre Ménès, consultant phare de Canal +.

« Le casting était vraiment bon. Il y a eu un travail remarquable de fait de la part de Johnny Séverin, le rédacteur en chef. Il nous avait fait part du fait que notre profil correspondait, dans le sens où nous n’étions pas le genre à tirer la couverture à nous. Il a su fédérer et nous faire donner le meilleur de nous. Dans le boulot et l’organisation, dans notre rapport à l’analyse cantonnée au technico-tactique, nous avons été très bien reçus. Nous avions la volonté d’aborder le volet sportif en priorité, en créant des rendez-vous à l’antenne avec les clubs. Ça ne m’a jamais empêché de parler des actionnaires frondeurs de la Berrichonne quand je venais à Châteauroux, par exemple, mais ce n’était pas de la polémique stérile, on s’était dit qu’on ne ferait pas du Pierre Ménès. Il fallait quitter le populisme ambiant sur la Ligue 1 et plutôt insister sur l’éclosion de joueurs. Les récents retraités ont continué à mettre le carburant jusqu’au bout. Des consultants qui partent manger des sushis pendant un match et reviennent à la fin pour délivrer une note, j’en ai vu… Là, que ce soit Chris (Jallet), Math (Bodmer) ou Benj (Nivet), ce sont des puristes » a apprécié Maxime Gras, chantant les louanges des consultants de Téléfoot que de nombreux téléspectateurs regretteront aussi.