TV : Canal+ étrangle la Ligue 1, un nouveau sauveur ?

TV : Canal+ étrangle la Ligue 1, un nouveau sauveur ?

Photo Icon Sport

Canal+ a récupéré le Trophée des champions, mais pour l'instant Téléfoot diffuse toujours les matches de Ligue 1. Et rien ne dit que cela va s'arranger rapidement.

Mardi, la Ligue de Football Professionnel a annoncé que le prochain PSG-OM pour le compte du Trophée des champions, la semaine prochaine, sera diffusé sur Téléfoot, mais également par Canal+, ce qui n’était pas prévu. Cela confirme que Vincent Labrune négocie bien avec la chaîne cryptée, et cela montre aussi que le groupe Vivendi s’intéresse surtout aux grosses affiches. Car à moins de quatre semaines de l’échéance fixée dans le cadre de l’accord entre Mediapro et la LFP pour récupérer les droits TV de la Ligue 1, aucun accord ne semble imminent, ce que Téléfoot a confirmé en annonçant qu’elle diffusait la Ligue 1 au moins jusqu’au 20 janvier. Pour tenter de débloquer la situation avec Vincent Bolloré, qui n’est pas d’humeur badine actuellement, les clubs pourraient demander à Noël Le Graët de jouer les intermédiaires. Breton et chef d’entreprise, comme le patron de Vivendi, le président de la Fédération Française de Football est prêt à accepter cette mission.

Le Graët pompier de service entre Canal+ et la LFP

Interrogé par Le Parisien sur sa possible intervention dans le dossier des droits TV, Noël Le Graët est resté très prudent. « Je n'ai pas de rendez-vous ni de discussions prévues pour le moment, mais si la LFP le souhaite ce sera avec plaisir. La Ligue travaille sur ce dossier, nous sommes en harmonie et pour l'instant, il n'y a pas besoin de l'intervention de la Fédération », a confié le président de la FFF, qui se met clairement à la disposition de la Ligue 1. NLG ne veut cependant pas se mettre dans les jambes de Vincent Labrune avec qui ses rapports sont désormais excellents, les deux hommes ayant compris qu'en cette période de crise il était nécessaire de se serrer les coudes, d'autant plus que le football amateur a sa part du gâteau dans les droits TV de la Ligue 1.