L1-L2 : Riolo annonce un embouteillage dans les tribunaux cet été

L1-L2 : Riolo annonce un embouteillage dans les tribunaux cet été

Photo Icon Sport

Dans un communiqué publié cet après-midi, le Conseil d’Etat a officiellement validé la fin de la saison 2019-2020 de Ligue 1.

En revanche, la plus haute juridiction administrative de France a gelé les descentes de Toulouse et d’Amiens. « Le juge des référés estime que le conseil d’administration de la Ligue ne pouvait pas légalement se fonder, pour décider de reléguer les deux derniers du classement de la Ligue 1, sur le fait que l’actuelle convention conclue avec la Fédération française de football (FFF) prévoit une limite de vingt clubs, alors que cette convention prend fin le 30 juin prochain et qu’une nouvelle convention devra être signée » indique en substance le Conseil d’Etat dans son communiqué de presse ce mardi.

La Ligue 1 se dirige doucement mais surement vers un championnat à 22 clubs même si évidemment, rien n’est encore acté de manière définitive. La porte ouverte à des contestations en Ligue 2 et dans les échelons inférieurs. Aux yeux de Daniel Riolo, pas de doute, un énorme bazar attend le foot français cet été. « Je crois qu’on se prépare un petit été sympa en termes de foot/tribunal. Façon Luzenac. Y’a pas à dire on a vraiment pris une super décision le 28 avril ! » s’est exclamé le consultant de RMC sur son compte Twitter. Il faut dire que contrairement à certains dirigeants ou observateurs, Daniel Riolo n’a jamais changé d’avis durant cette crise, lui qui a toujours milité pour une reprise des championnats professionnels. Cela ne sera finalement pas le cas, et c’est désormais une certitude. La Ligue 1 sera donc l’unique championnat du top 5 européen à ne pas terminer la saison 2019-2020.