Affaire Sala : L'homme qui devait piloter l'avion devant la justice

Affaire Sala : L'homme qui devait piloter l'avion devant la justice

Photo Icon Sport

Pratiquement deux ans après la tragique disparition d’Emiliano Sala dans le crash d’un petit avion, un nouveau rebondissement vient relancer cette affaire.

Pour rappel, Emiliano Sala a trouvé la mort le 21 janvier 2019, au large des îles Anglo-Normandes dans la Manche, lors d’un vol privé, alors qu’il venait d’être transféré de Nantes à Cardiff contre un chèque de 17 millions d’euros. Si le corps de l’ancien attaquant argentin a été retrouvé après d'intenses recherches maritimes, celui du pilote du Piper Malibu, David Ibbotson, lui, n'a jamais été retrouvé… Un vol que cet Anglais de 59 ans n’aurait d’ailleurs jamais dû faire, sachant que Willie McKay, l'intermédiaire écossais qui a organisé ce vol funeste, avait confié cette mission à David Henderson. Ce dernier, pour une raison encore inconnue, avait délégué ce vol à Ibbotson.

Témoin-clé de cette affaire Sala, le Britannique de 66 ans fait désormais l'objet de poursuites pour « deux infractions relatives à la réglementation sur la navigation aérienne ». C’est en tout cas ce qu’explique la Civil Aviation Authority. « La CAA a engagé des poursuites contre David Henderson pour des infractions liées à l'accident mortel d'un avion léger au-dessus de la Manche en janvier 2019. Il serait inapproprié pour la CAA de dire quoi que ce soit de plus jusqu'à ce que l'affaire soit close », explique Richard Stephenson, le directeur de la communication de l'Autorité de l'aviation civile britannique. Accusé d’avoir agi de façon « imprudente et négligente », Henderson va comparaître une deuxième fois devant le tribunal de Cardiff le 26 octobre prochain. S’il devrait encore plaider « non coupable », le pilote d’avion risque quand même gros...