Foot : Platini revient sur Maradona, Zidane et l'orange...

Foot : Platini revient sur Maradona, Zidane et l'orange...

Photo Icon Sport

Michel Platini a croisé plusieurs fois la route de Diego Maradona lorsque les deux stars évoluaient en Italie. Et forcément il était ému ce mercredi en apprenant la mort de la star argentine.

Invité de RTL, Michel Platini s'est confié après l'officialisation du décès de Diego Armando Maradona suite à une crise cardiaque alors qu'il n'avait que 60 ans. « Je l’ai connu il avait 17 ans, on a joué notre premier match l'un contre l'autre c’était un « Reste du monde » contre l’Argentine en 1979 et il commençait à jouer avec sa sélection nationale. Après, on s’est souvent vu, affronté. Moi j’avais de l’admiration pour lui, il y avait certainement de la rivalité. On ne peut pas avoir été au sommet tous les deux, jouer la Coupe du Monde pour la gagner, jouer les titres avec la Juventus et lui avec Naples pour les gagner et ne pas être des rivaux. Le premier mot que j’ai appris en Italie c’était sfida, c’est à dire défi. Maradona défie Platini, Platini défie Maradona ou Zico, on vivait de cette rivalité à cette époque en Italie. Je suis très très triste, c’est notre passé qui s’en va, je suis nostalgique d’une époque qui était belle. Cruyff est parti, Di Stefano est parti, Puskas est parti, des grands joueurs qui ont marqué ma jeunesse. Diego a marqué ma vie comme Johan Cruyff (...) Diego est l’enfant d’une nation pauvre comme l’était l’Argentine et d’une ville pauvre comme l’était Naples. Il a donné de la joie, du bonheur, mais c’est au-delà des Champs-Elysées 1998. Diego était le fils de tout cela, il en a profité, il en abusé, il était mal entouré, mais ce que l’on retiendra ce sont ses grandes galopades contre l'Angleterre ou lors d'autres matchs. En 1987, à mon jubilé, il est venu en me disant qu’il était blessé et qu’il voulait juste jongler avec une orange devant le public. Je lui ai demandé de faire l’effort de jouer 20 minutes, et finalement il n’a jamais voulu sortir. D’où l’expression sur Zidane, Maradona et l’orange (...) Il a eu la vie qu’il voulait, je ne suis pas là pour le juger », a confié le légendaire meneur de jeu de l'équipe de France et de la Juventus, qui avait confié un jour que « ce que faisait Zidane avec un ballon, Maradona le faisait avec une orange »