Foot : Brésil - Argentine suspendu sur fond de scandale sanitaire

Foot : Brésil - Argentine suspendu sur fond de scandale sanitaire

Le match entre le Brésil et l'Argentine ne repartira pas, après une incroyable mascarade sur fonds de règles sanitaires non respectées. 

Alors que le choc entre le Brésil de Neymar et l'Argentine de Messi avait débuté depuis une petite dizaine de minutes, la rencontre comptant pour les qualifications de la Coupe du Monde 2022 a été interrompue. Tout simplement parce que l'agence sanitaire brésilienne a stoppé la rencontre, vu que trois titulaires argentins auraient dû respecter une période de quarantaine au lieu d'être sur le terrain... En effet, avant le match, Emiliano Martinez, Giovanni Lo Celso et Cristian Romero ont été menacés d'expulsion, sachant que ces trois éléments venus de clubs de Premier League auraient « fourni de fausses informations ».

En effet, lors de leur entrée au Brésil il y a quelques heures, le gardien d'Aston Villa et les joueurs de Tottenham n'ont pas signalé qu'ils avaient séjourné en Angleterre lors des 14 derniers jours. Un mensonge qui ne passe pas au Brésil. « L'Anvisa considère que cette situation représente un risque sanitaire grave et recommande que les autorités de santé locales de Sao Paulo ordonnent la quarantaine immédiate des joueurs, qui sont interdits de prendre part à toute activité et de demeurer sur le territoire brésilien », avait précisé l'agence brésilienne dans un communiqué avant la rencontre. Désormais, le match est arrêté, les Argentins étant rentrés au vestiaire alors que les Brésiliens sont longtemps restés sur la pelouse...

En vain, puisque le match est officiellement suspendu par la CONMEBOL. « Par décision de l'arbitre du match, le match organisé par la FIFA entre le Brésil et l'Argentine pour les éliminatoires de la Coupe du Monde est suspendu. L'arbitre et le commissaire du match soumettront un rapport à la Commission de Discipline de la FIFA, qui déterminera les étapes à suivre. Ces procédures sont strictement conformes à la réglementation en vigueur », explique l'instance qui gère le football sud-américain.

En tout cas, cette polémique autour de ce Brésil - Argentine fait réagir tous les spécialistes du football sur les réseaux sociaux...