UEFA : Vers la mort du fair-play financier ?

UEFA : Vers la mort du fair-play financier ?

Le fair-play financier imposé par l'UEFA pourrait rapidement disparaître afin de relancer le marché des transferts.

On le constate cette saison, suite à la crise sanitaire, les finances de la totalité des clubs de football, et pas seulement les plus pauvres, sont dans le rouge. Et compte tenu des mesures imposées par le fair-play financier, les équipes qui pourraient éventuellement réamorcer la pompe, à savoir des clubs comme le PSG, le Barça, Manchester City et autres géants, sont tenus de ne pas trop dépenser sous peine d’être sanctionnés par l’UEFA. Mais du côté de l’instance européenne du football, on est bien conscient que le marché des transferts va devoir être dynamique l’été prochain sous peine de laisser bien des clubs sur le carreau. Et pour cela, il semble qu’une révolution soit envisagée du côté de la Suisse, où l’UEFA a son siège.

Tancredi Palmeri, le célèbre journaliste italien, annonce en effet que l’UEFA va bientôt confirmer la fin du fair-play financier, et la mise en place d’un nouveau système de contrôle qui laisser plus de « liberté aux clubs pour dépenser ». En décidant cela, l’UEFA veut relancer le mercato, alors même que certains misaient plutôt sur un retour à la réalité sur le marché des transferts et à un arrêt de l'escalade des prix et des salaires. Mais le calme constaté l’été dernier et encore plus lors du mercato d’hiver ont visiblement fait réfléchir Aleksander Ceferin, le président de l’instance en charge de gérer le football européen. Au moment où une révolution se prépare en Ligue des champions, au profit des plus riches, les clubs ayant les plus gros investisseurs pourraient auss repartir à l'attaque et déverser du cash sur le marché.