PSG : Adieu Mauro Icardi, Wanda Nara était un problème

PSG :  Adieu Mauro Icardi, Wanda Nara était un problème

Icon Sport

Prêté par le PSG à Galatasaray l’été dernier, Mauro Icardi revit en Turquie où il retrouve enfin le chemin des filets.

Auteur de 4 buts et 3 passes décisives en six matchs disputés, Mauro Icardi fait déjà l’unanimité à Galatasaray. Il faut dire qu’après un début de saison tronquée par une blessure, l’avant-centre argentin prêté par le Paris Saint-Germain s’est montré diaboliquement efficace. Mauro Icardi, qui n’est plus en couple avec Wanda Nara et qui n’est plus représenté par son ex-femme, s’est de nouveau concentré sur le football au cours des dernières semaines et le résultat est immédiat. A tel point que selon la presse turque, Galatasaray envisage déjà de recruter Mauro Icardi de manière définitive avec un transfert sec à la fin de son prêt en juin prochain. Un scénario qui ravirait le Paris Saint-Germain, qui ne compte plus du tout sur l’ex-capitaine de l’Inter Milan à l’avenir.

Icardi vers un transfert définitif à Galatasaray ?

Le média turc Ajansspor croit savoir que des pourparlers sont en cours entre les dirigeants de Galatasaray et ceux du Paris Saint-Germain au sujet du transfert définitif de Mauro Icardi en Turquie. Le joueur n’est pas fermé à l’idée de continuer sa carrière à Galatasaray et le PSG est d’accord pour le vendre pour une somme correcte. Sur le papier, tous les feux sont donc au vert mais en réalité, il ne sera pas si simple de trouver un accord pour le transfert de Mauro Icardi vers Galatasaray en raison du salaire du joueur. Dans le cadre du prêt en provenance du PSG, le club parisien paie plus de la moitié des émoluments du joueur sur la saison en cours. Or, en cas de transfert définitif vers Galatasaray, ce sera au club truc de payer tout seul les 7 millions d’euros annuels du salaire de Mauro Icardi… ce qui est purement et simplement impossible. S’il veut poursuivre sa carrière en Turquie, l’ex-attaquant de Paris va donc devoir consentir un sacré effort financier. Sans quoi l’été prochain, il retrouvera la capitale française et probablement le banc des remplaçants.